Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Le « Mois des fiertés », une série d’évènements contre les LGBTphobies à Bordeaux
Brèves 

Le « Mois des fiertés », une série d’évènements contre les LGBTphobies à Bordeaux

par Noa Charbogne.
Publié le 16 mai 2022.
Imprimé le 08 août 2022 à 02:32
582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ce mardi 17 mai marque la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie, la biphobie, et ouvre le « Mois des Fiertés ». Jusqu’à fin juin, des événements et animations sont proposés sur cette thématique à Bordeaux et dans plusieurs communes de la métropole bordelaise.

Pour sensibiliser aux violences faites contre les personnes LGBTQI+, des expositions, des lectures, des représentations théâtrales, des conférences ou encore des projections, sont organisées dans la métropole bordelaise en partenariat avec de nombreuses associations. Les premiers événements démarrent ce 17 mai, journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie, et la biphobie, et se poursuivent tout au long du mois de juin, « mois des Fiertés ».

17 mai : date symbolique

Il y a tout juste 32 ans, le 17 mai 1990, l’Organisation mondiale de la santé retirait l’homosexualité du répertoire des maladies mentales. Une date symbolique qui a été choisie pour promouvoir la sensibilisation et la prévention contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie.

A Bordeaux, pour commémorer cette date, l’association le Girofard présente le film « Un visa pour la liberté » au Cinéma Utopia à 20h. L’association présente parallèlement une exposition de photographies de l’artiste Queer Antoine Blacard sur les murs de l’immeuble Égalité du Département de la Gironde à Bordeaux. Celle-ci présente des portraits de participants de la Marche des Fiertés bordelaise de 2018. 

A Talence, à partir de 20h, le centre social et culturel du Dôme accueille des lectures théâtrales issues d’un recueil de témoignages intitulé « Un jour, j’ai écrit un secret », ainsi qu’une pièce de théâtre nommée « Come out », qui traite du coming out au sein de la famille, réalisées par la Compagnie des Petites Secousses. L’association le Girofard et le sociologue Michael Stambolis, spécialisé dans la sociologie du genre et des sexualités, propose dans la foulée un débat avec les spectateurs.

Fiertés

Le Girofard anime également à Bordeaux le Village des Fiertés le 21 mai sur la placette Munich, ainsi que le Festival des Fiertés du 9 au 21 juin à l’espace Saint-Rémi.

Si la Marche des Fiertés du 12 juin est célèbre pour son air de fête et ses défilés, d’autres évènements ont aussi lieu à Bordeaux. La Ville organise des lectures théâtralisées dans les bibliothèques bordelaises, à destination de la jeunesse, le 1er, le 5 et le 19 juin.

Deux nouveaux passages piétons aux couleurs de l’arc-en-ciel ont été inauguré le 26 avril dernier place Stalingrad (NC/Rue89 Bordeaux)

Une série de visites thématiques sur la culture LGBTQI+ sont également prévues au Musée des Beaux-Arts (17 juin) et au Musée d’Aquitaine (25 et 26 juin). Enfin, la Ville entend installer deux nouveaux passages piétons aux couleurs arc-en-ciel, rue du Couvent et rue Fort-Louis.  

Projection, théâtre, conférences…

On peut citer également la projection-débat du film « Faut qu’on parle » (7 juin, salon d’Honneur du stade Chaban-Delmas), une conférence sur les archives et mémoires lesbiennes (9 juin, espace Saint-Rémi) et enfin d’une pièce de théâtre intitulée « Sola Gratia », écrite par Yacine Sif El Islam (17 juin, espace Saint-Rémi).

Le « Mois des Fiertés », organisé en juin, est lié à la révolte de Stonewall, à New York, en 1969. Il s’agit d’un hommage aux personnes ayant participé aux émeutes consécutives à un raid violent de la police dans un club gay et lesbien.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Noa Charbogne

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 289 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 262 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 473 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×