Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
690 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Face à la sècheresse, des premières restrictions d’eau pour les agriculteurs et le grand public en Gironde

La préfecture a annoncé ce matin les premières restrictions d’eau dans le département.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Face à la sècheresse, des premières restrictions d’eau pour les agriculteurs et le grand public en Gironde

La préfecture de la Gironde a annoncé ce vendredi 3 juin de premières restrictions d’eau dans le département, « marqué par un déficit pluviométrique » depuis la fin du mois d’août 2021. La période est « l’une des plus faiblement arrosée depuis 1959 », précise-t-elle, avec des cours d’eau secondaires ont pâti de 15 à 55% de déficit de pluie.

La préfète a pris un arrêté de réglementation des prélèvements dans certains bassins versants en amont de la Dordogne. Du côté de l’Entre-Deux-Mers, les cours d’eau concernés sont l’Andouille, la Gravouze, la Durèze, le Ruisseau des Sandaux, le Seignal et la Soulège. Autour de Libourne, ce sont le Lavié, le Mauriens, le Palais ; près de Castillon-la-Bataille, la Lidoire et près de Saint-Emilion, la Barbanne.

Les prélèvements agricoles n’y sont autorisés que du jeudi au samedi et le mercredi après-midi. Tous les autres prélèvements sont interdits, sauf les mardis et dimanches.

Appel à la vigilance

D’autres restrictions sont prises pour les cours d’eau des bassins versants de la Laurence, dans l’Entre-Deux-Mers, le Moron vers Pugnac, dans le Blayais, et le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, à l’est de Saint-André-de-Cubzac. Les prélèvements agricoles y sont interdits le mardi, et les non-agricoles sont interdits les lundis, mercredis et samedis.

Sur tous ces cours d’eau, les manœuvres de vannes et des travaux sur les berges sont interdites.

Dans le reste de la Gironde, la préfecture en appelle à la vigilance citoyenne, « en particulier pour des usages qui utilisent de l’eau à partir de forage ou du réseau d’eau potable (arrosage des pelouses par exemple), même dans les secteurs où aucune mesure de restriction n’est prise ». Deux sites sont en ligne pour obtenir des informations et des conseils quant à la gestion de l’eau : www.jeconomiseleau.org ou www.eaufrance.fr.


#sécheresse

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Sécheresse : « besoin de sobriété » face à l’état critique des ressources en eau dans le sud ouest

Photo : Peccadille/Wikimedia Commons/CC

Partager
Plus d'options