Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
735 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Sécheresse en Gironde : des restrictions sur l’eau potable entrent en vigueur

Face à une sécheresse extrême et une météo qui n’annonce aucune précipitation suffisante pour rééquilibrer la tendance, les premières mesures de restriction concernant l’usage de l’eau potable entrent en vigueur ce 12 août. Parallèlement, la préfecture de la Gironde renforce celles sur les prélèvements dans les cours d’eau.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Sécheresse en Gironde : des restrictions sur l’eau potable entrent en vigueur

Une première cet été : alors que le thermomètre flirte (encore) avec les 40 °C ce 12 août et que la sécheresse s’éternise, la préfecture de la Gironde vient d’annoncer des mesures de restriction sur l’eau potable.

« Ce début du mois d’août, très sec, a de nouveau été marqué par un épisode caniculaire. Les fortes
chaleurs de ces derniers jours ont également accru la consommation en eau potable, qui s’effectue
majoritairement dans les nappes souterraines profondes en Gironde », contextualise-t-elle par voie de communiqué.

https://twitter.com/PrefAquitaine33/status/1558115838628175873

Des mesures qui touchent les particuliers

Ces mesures touchent notamment les particuliers, des potagers aux piscines privées. L’arrosage des pelouses est désormais interdit de 8h à 20h. Il en va de même pour le remplissage des piscines privées sur ce créneau horaire.

Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles est également interdit pour les particuliers. S’ajoute à cette liste le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées qui devient interdit, sauf s’il est réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel, au même titre que l’alimentation des fontaines d’ornement en circuit ouvert.

Cours d’eau : renforcement des restrictions de prélèvements

En plus de ces mesures sur l’eau potable, les restrictions de prélèvements à usage agricole se renforcent. Ils sont interdits 3 jours et demi par semaine (le mercredi après-midi, le jeudi, le samedi et le dimanche) dans les cours d’eau des bassins versants de la Jalle de Blanquefort, du Ciron, de la Gouaneyre, la Grande Leyre, la Hure, la Livenne, la Pimpine, des ruisseaux de Paillasse, du Moulin de Lugos et du Tursan.

Pour les mêmes usages, il est aussi interdit de puiser de l’eau dans le Canal de la Berle, les Côtiers Sud bassin d’Arcachon, l’Eau Blanche, l’Eau Bourde, la Jalle du Breuil, la Jalle de Castelnau et le Saucats, et ce un jour par semaine, le mardi.

« Garantir la disponibilité de la ressource en eau potable, préserver les milieux aquatiques naturels et veiller aux besoins fondamentaux des secteurs économiques concernés », voici les enjeux de ces restrictions.

D’autre mesures à prévoir

« D’autres mesures de restriction pourraient être rendues nécessaires dans les prochaines semaines, en fonction de l’évolution de la situation, sur les nappes souterraines ainsi que sur les cours d’eau du département », prévient la préfecture au vu de la météo qui n’annonce pas de pluies suffisantes pour compenser la sécheresse.

Avoir un usage raisonné et « économe » de l’eau, notamment celle du réseau potable : le maître mot est donné. Et pour que ces gestes citoyens soient efficaces, « ils doivent s’inscrire dans la durée ».

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction


#dérèglement climatique

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options