Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
La vigilance rouge canicule déclenchée en Gironde, une première historique
Société 

La vigilance rouge canicule déclenchée en Gironde, une première historique

par Simon Barthélémy.
Publié le 16 juin 2022.
Imprimé le 05 juillet 2022 à 08:41
1 178 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les températures vont continuer à grimper dans le Sud Ouest, et pourraient dépasser les 41° ce samedi 18 juin. Face à cet épisode caniculaire dangereux et inédit, Météo France a placé en vigilance rouge 11 départements, dont 7 situés en Nouvelle-Aquitaine. C’est une première en Gironde, où l’Etat a annoncé ce jeudi une série de mesures : congés possibles pour les salariés, enfants dispensés d’écoles, évènements en plein air ou dans des lieux non climatisés interdits…

Un record de chaleur sera sans doute battu ce samedi 18 juin à Bordeaux, où Météo France prévoit des températures qui pourraient dépasser les 41°, contre 39,2° enregistré le 26 juin 2011. Le mercure s’approchera ainsi du maximum jamais enregistré à Bordeaux, 42,6° le 26 juillet 2019.

La masse d’air sec et chaud remontant d’Afrique du Nord et passée par l’Espagne est à l’origine de cet épisode caniculaire « précoce et intense », relève Laurent Perron, directeur interrégional de Météo France pour le Sud Ouest.

« On voit qu’on a dès aujourd’hui (jeudi 16 juin) des températures qui vont atteindre et peut-être dépasser les 37°, il fera 40° demain et peut-être 41° voire un peu plus samedi. Mais le facteur aggravant, ce sont les températures minimales, qui lorsqu’elles sont trop hautes font que l’on dort très mal, et empêchent le corps de se reposer. Il fera ainsi 21° vendredi matin, et 23° samedi. »

« Épisodes précoces et de plus en plus fréquents »

Afin d’alerter toute la population des dangers occasionnés par ces chaleurs, et de déclencher des mesures permettant d’en prévenir les effets, Météo France vient d’annoncer que 11 départements passeraient en vigilance rouge canicule à partir de ce vendredi 14h : la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, le Gers, la Gironde, la Haute-Garonne, les Landes, le Lot-et-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vendée et la Vienne.

7 d’entre eux sont ainsi situés dans la région Nouvelle-Aquitaine, et cette mesure est « une première » historique pour la Gironde, reprend Didier Perron.

« C’est tout à fait en ligne avec ce qu’on explique sur le réchauffement climatique, car les modèles ont bien prévu que des épisodes précoces et de plus en plus fréquents de vagues de chaleur allaient se produire. »

Une conférence de presse a été organisée dans l’urgence pour informer sur cette »situation de crise », selon les mots de Fabienne Buccio. En plus des mesures recommandées aux collectivités, et parfois déjà en vigueur (fermetures plus tardives des lieux de fraîcheur comme les parcs et piscines, notamment à Bordeaux) la préfète de la Gironde a annoncé plusieurs arrêtés.

Elle a notamment décidé d’interdire les feux d’artifice jusqu’à lundi, mais aussi toutes les manifestations (culturelles, sportives…) en plein air et dans les lieux non climatisés.

« Cela s’applique aux cérémonies de commémoration du 18 juin, qui pourront être reportées au dimanche », précise-t-elle.

La mairie de Bordeaux a aussi indiqué l’annulation des manifestations sportives de plein air et la fermeture des sites sportifs de plein air. Elle a en revanche instauré la gratuité dans ses musées (CAPC, Musée d’Aquitaine, MADD, Musée des Beaux-Arts, Base sous-marine, Muséum), des espaces climatisés, et ce vendredi après-midi et samedi.

Selon des consignes de l’Éducation nationale, les sorties scolaires sont annulées, et « les parents qui le souhaitent pourront garder les enfants à la maison », reprend la préfète. Les entreprises sont également incitées à laisser au repos les travailleurs les plus exposés à la chaleur :

« Il incombe aux chefs d’entreprises de de décider en responsabilité de poursuivre on non les activités professionnelles selon les conditions de travail des employés. La vigilance rouge suffit à déclencher des systèmes de dédommagement, comme le recours à l’activité partielle. »

Vigilance pour les plus fragiles

Directeur de l’ARS (agence régionale de santé), Benoît Elleboode invite en cas de malaise, de maux de tête ou de déshydratation « à ne pas aller aux urgences déjà saturées » et à appeler préalablement le 15. Il souligne aussi le devoir de vigilance envers les plus fragiles. L’allaitement doit par exemple être « open bar » pour les jeunes nourrissons, qui se déshydratent plus vite :

« Les personnes âgées peuvent se déshydrater sans ressentir la soif, c’est donc important de les faire boire régulièrement, ajoute-t-il. Il faut aussi faire attention aux prescriptions de médicaments, comme les diurétiques, qui peuvent aggraver ce phénomène, et à ce que les personnes accès à des pièces climatisées, ce qui est une obligation dans les Ehpad. »

Fabienne Buccio assure par ailleurs que ses services ont permis l’accès à l’eau potable de tous les squats connus, sauf pour des raisons techniques un camp Rom, où des distributions d’eau seront organisées. Elle rappelle que »5 ou 6 accueils de jour » sont ouverts à Bordeaux pour les sans-abri, dont un, celui des Restos du cœur, dispose d’un espace climatisé pour 60 personnes.

Un Dash au soutien

Chef de corps des pompiers de Gironde, Marc Vermeulen évoque « un double risque lié à la canicule » : la prise en charge de personnes en urgence vitale et les feux de forêt. D’où l’augmentation des effectifs de garde, passés de700 à 800 sapeurs pompiers dans le département, notamment pur surveiller les massifs.

La Gironde s’est vue octroyer pour cet épisode caniculaire un avion Dash, venu de Nîmes. Cet avion est capable de relarguer 10000 litres d’eau ou de retardant de flamme, soit 4 tonnes de plus qu’un Canadair, et de voler deux fois plus vite.

Mieux vaut prévenir que guérir : pour éviter l’éclosion d’un incendie, Marc Vermeulen recommande la prudence. Les activités humaines seront interdites dans les forêts, à part les promenades à pied ou à vélo sur les pistes cyclables. Tous les écobuages sont interdits.

Article actualisé le 17/06/2022 à 12h46
L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Girondins : Bordeaux Métropole renonce au loyer du stade pour empêcher la rétrogradation

par Simon Barthélémy. 513 visites. 4 commentaires.

De nouveaux orages violents attendus en Gironde, la fête de la musique impactée

par Simon Barthélémy. 1 067 visites. 2 commentaires.

Marche des fiertés : l’association Le Girofard dépose plainte pour menaces de mort

par Victoria Berthet. 941 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×