Enquêtes et actualités gavé locales


Incendies : plus de 7 000 hectares brûlés et 11 000 personnes évacuées en deux jours en Gironde

Les deux incendies qui ravagent la Gironde depuis mardi ne sont toujours pas fixés. 7 650 hectares ont brûlé, soit 1,5 fois la surface de Bordeaux. 11 000 personnes ont été évacuées et 5 centres d’hébergement ont été ouverts. Aucun blessé n’est à déplorer.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Incendies : plus de 7 000 hectares brûlés et 11 000 personnes évacuées en deux jours en Gironde

Vendredi 15 juillet, 72 heures après les premiers départs de feux à Landiras et à la Teste-de-Buch, les pompiers continuent de lutter contre les incendies. Ce vendredi, ce sont 1 000 pompiers, appuyés d’unités militaires, qui sont toujours mobilisés, ainsi que trois Canadair et un avion Dash.

Selon les derniers chiffres de la préfecture, 4 700 hectares ont brûlé à Landiras, dans l’arrondissement de Langon, et 3 150 hectares à La Teste-de-Buch. A 21h ce vendredi, les feux ne sont toujours pas fixés, annonce la préfecture de la Gironde dans un communiqué. Elle précise que si la situation « se stabilise » du côté de La Teste, elle « reste très défavorable » à Landiras, malgré la concentration des moyens aériens sur cet incendie. Le parquet de Bordeaux s’oriente vers une origine criminelle dans le déclenchement de ce feu.

Depuis jeudi 14 juillet, le département est placé en vigilance rouge pour le risque feux de forêts. Une dizaine de départs de feux dans le département ont été rapidement pris en charge par les pompiers. A compter de ce samedi, tout accès aux massifs forestiers sera strictement interdit. Fabienne Buccio, préfète de la Gironde, « demande de nouveau aux riverains de ne pas se rendre sur les différents sinistres afin de ne pas gêner l’action des secours ».

Des villages évacués

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, les pompiers sont procédé à l’évacuation de 480 personnes sur les communes de Louchats, d’Origne et de Balizac, situées vers Landiras. Au sud de la Teste-de-Buch, le feu a atteint le lac de Cazaux. Un restaurant et trois habitations ont été détruits par les flammes. Les 4 000 habitants du village ont été évacués vers le Parc des expositions de la Teste.

Selon la préfecture de la Gironde, 5 centres d’hébergement d’urgence ont été ouverts, pour une capacité d’accueil totale de 1400 personnes. La cellule d’urgence médico-psychologique a fait le tour des centres pour s’entretenir avec les sinistrés et leur apporter du soutien. Aucune victime n’est à déplorer.

La route départementale D218 est toujours coupée entre le rond-point du Pilat et Biscarosse plage, ainsi que plusieurs autres routes – dont la liste est consultable ici.

Localisation des incendies Photo : Préfecture Gironde

Réunion de crise à Beauvau

Dans un communiqué publié ce vendredi 15 juillet en début d’après-midi, le président de la Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, juge « urgent » la nécessité « d’avoir en région une force aérienne pour éteindre le feu ». Il a ajouté que la Région « est prête à s’associer pour élaborer un nouveau programme de relance de la conception d’avions bombardiers d’eau ».

Interrogé par BFM TV, en amont d’une réunion de crise au ministère de l’Intérieur sur les incendies en Gironde, le chef de l’État, Emmanuel Macron, a, lui, annoncé des renforts venus d’Italie et de Grèce.


#Alain Rousset

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options