Enquêtes et actualités gavé locales

Philippe Poutou retrouve un emploi dans le cinéma

Ancien ouvrier chez Ford à Blanquefort et ex-candidat du Nouveau Parti Anti-capitaliste (NPA) à l’élection présidentielle, Philippe Poutou a retrouvé un emploi auprès de la société de cinéma Urban Distribution.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Philippe Poutou retrouve un emploi dans le cinéma

Trois ans après son licenciement de l’usine Ford de Blanquefort, Philippe Poutou a retrouvé un emploi auprès de la société de cinéma Urban Distribution, en tant que « chargé de promotion hors médias ». Une information révélée par le magazine Le Film Français, mercredi 14 septembre. En CDI et à mi-temps, Philippe Poutou continuera d’assurer ses mandats de conseiller municipal et métropolitain.

Militantisme

Lancée en 2011 par par Frédéric Corvez et Mathieu Piazza, Urban Distribution se définit comme une société ayant « vocation à distribuer des films d’auteur sans condition de genre, de budget ou de nationalité ». Dans une interview accordée au Parisien, Philippe Poutou explique vouloir se « battre pour faire exister de petits films avec de petits moyens ». Un nouvel emploi qu’il rapproche d’une « activité militante ».

Urban Distribution est le distributeur du film Il nous reste la colère, réalisé par Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert, dont la sortie est prévue en novembre prochain. Le documentaire retrace la lutte, amorcée en 2011, des ouvriers de Ford contre la fermeture du site de Blanquefort.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction


#reconversion

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options