Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Succès de la tarification solidaire chez TBM, qui retrouve sa fréquentation d’avant-crise
Brèves 

Succès de la tarification solidaire chez TBM, qui retrouve sa fréquentation d’avant-crise

par Simon Barthélémy.
Publié le 21 septembre 2022.
Imprimé le 03 décembre 2022 à 12:54
626 visites. 5 commentaires.

108,5 millions de voyages ont été réalisés entre août 2021 et août 2022 sur le réseau TBM (trams et bus de Bordeaux Métropole), soit une fréquentation légèrement supérieure à 2019, avant l’épidémie. L’année a été marquée par l’entrée en vigueur de la tarification solidaire, permettant à 70000 personnes de bénéficier d’abonnements à prix réduits et, pour la majorité d’entre-eux, de la gratuité.

Le dispositif de tarification solidaire offre l’accès au tarif réduit pour les titres 10 voyages, des réductions de 30%, 50% sur les abonnements mensuels, et va jusqu’à l’abonnement annuel gratuit. Elle bénéficie actuellement à 70000 personnes, dont 80% profitent de cette gratuité, représentant désormais 40% des abonnés TBM !

Bordeaux Métropole avait estimé à 80000 personnes le nombre de bénéficiaires potentiels. Il pourrait être atteint grâce à la possibilité de réaliser l’intégralité des démarches en ligne. Contrairement au TER, dont les tarifs vont augmenter de 2% en décembre, il n’est pas question, pour l’heure, de faire évoluer l’ensemble des tarifs. Et ce, malgré un impact de l’augmentation des prix de l’électricité estimé entre 20 et 25 millions d’euros par TBM.

Rebond du trafic

La tarification solidaire n’est pas pour rien dans le rebond de la fréquentation des trams, bus et Bat3. Alors qu’elle avait plongé à 70,7 millions de voyages en 2020 pendant la crise sanitaire, 108,5 millions ont été réalisés en 2021-2022, soit 0,21% de plus qu’en 2019. 76 millions de trajets ont par ailleurs été effectués en Mobibus, 5,7% de plus qu’en 2019.

Keolis, l’exploitant du réseau, relève toutefois une baisse de 11,8% des déplacements effectués par les adultes, liée au développement du télétravail.

Il déplore aussi une chute de 30,7% des emprunts de V3, seulement 900000 en 2022, les vélos en libre-service étant concurrencés par le free-floating, mais aussi par le recours au vélo personnel par de plus en plus d’habitants de la métropole bordelaise. TBM espère rebooster le réseau V3 en équipant les vélos de 1000 nouvelles batteries électriques.

71 signalements à Angela

Également mis en place en 2022 pour lutter contre le harcèlement, le dispositif « Demandez Angela » a donné lieu à 71 signalements depuis le 18 janvier dernier.

« 62 sont des signalements réalisés après coup, mais on peut supposer que les 160 bornes d’appel d’urgence installées dans 10 rames de tramway, et les 6 bornes dans deux stations, Victoire et Porte de Bourgogne, ont aussi eu un rôle préventif », estime Pierrick Poirier, directeur général de Keolis Bordeaux Métropole.

Un élargissement de l’expérimentation à 10 rames et 10 stations supplémentaires est prévu d’ici la fin de l’année.

Après avoir été contraint de réduire la fréquence de certaines lignes faute de conducteurs, Keolis espère, par ailleurs, recruter 35 personnels supplémentaires pour conduire ses trams et bus, qui s’ajouteront aux 93 embauchés depuis le début 2022. Suffisant, selon Pierrick Poirier, pour le réseau dans sa configuration actuelle, en attendant le prolongement de la ligne A du tram vers l’aéroport, annoncé au printemps 2023, et le bus express Bordeaux – Saint-Aubin en 2024.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Une nouvelle brigade de police dédiée aux transports en commun va patrouiller à Bordeaux

par La Rédaction. 427 visites. 2 commentaires.

Ïkos et la Fabrique Pola vont recevoir une aide de 100 000 euros de l’Etat

par Alice Gapail. 596 visites. 1 commentaire.

La Nouvelle-Aquitaine « première région pour la participation électorale » selon l’INSEE

par Alice Gapail. Aucun commentaire pour l'instant.
×