Enquêtes et actualités gavé locales

Plus de morts sur les routes girondines en 2022

En 2022, le nombre de morts sur les routes a augmenté de 8% en Nouvelle-Aquitaine, passant à 376 contre 347 en 2021. La Gironde est la première concernée avec 86 victimes, devant la Charente-Maritime et les Pyrénées-Atlantiques. Face à ce bilan, le préfet Étienne Guyot a annoncé un renforcement des opérations de contrôle dans toute la région.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Plus de morts sur les routes girondines en 2022

Le bilan 2022 de l’accidentalité routière en Nouvelle-Aquitaine fait état « d’une hausse préoccupante de la mortalité sur les routes ». 376 victimes ont été dénombrées en 2022, contre 347 en 2021, soit 8% d’augmentation. La majorité des tués sont des hommes de 65 ans et plus, ayant utilisé une voiture ou un deux-roues motorisés sur une route hors agglomération, précise un communiqué de la préfecture. 

Records en Gironde

La Gironde est le département qui affiche le bilan le plus macabre de la région, avec 86 personnes tuées en 2022, dans 80 accidents mortels. Ce qui représente une hausse de 18% par rapport à la moyenne de 73 victimes par an ces cinq dernières années, selon la préfecture. Avec ces chiffres, le département a dépassé le seuil des 80 accidents mortels qu’il n’avait plus atteint depuis 10 ans. 

Les causes de ces drames sont multifactorielles : vitesse excessive ou inadaptée (36%), alcoolémie (22%) et inattention (22%). Comme à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, les hommes restent les principaux conducteurs responsables (75%) et tués (85%) dans les accidents de la route. 

Les cyclistes concernés

Les cyclistes n’ont pas été épargnés puisque le vélo est le mode de déplacement dont la mortalité a le plus augmenté dans la région par rapport à 2019, une hausse de 50%. 

Ce chiffre fait écho à celui donné début février par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) selon qui, « 244 personnes sont mortes à vélo en 2022 » en France. Le communiqué de la FUB indique par ailleurs que 56% des victimes roulaient sur des routes de campagnes au moment de l’accident. Ainsi, le collectif dénonce un manque d’aménagements pour sécuriser la pratique du vélo, « qu’il s’agisse de pistes cyclables ou d’itinéraires apaisés ». 

Opérations de contrôle renforcées

Compte tenu de ce bilan, le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, Étienne Guyot, a annoncé un renforcement des opérations de contrôle dans tous les départements. Les poids lourds circulant sur les axes structurants de la région seront concernés, ainsi que les cyclistes en zone urbaine. La consommation d’alcool et de stupéfiants sera également surveillée.

En parallèle, des actions de sensibilisation et de prévention seront mises en place par les services de l’État (formation des élus, bénévoles de la sécurité routière, etc). 

Malgré ces constats inquiétants, le bilan 2022 relève tout de même une baisse des accidents corporels et du nombre de blessés en Nouvelle-Aquitaine, avec 5421 blessés en 2022 contre 5 775 en 2021 et 4344 accidents corporels en 2022 contre 4665 en 2021.


#accidents de la route

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Les fans de « run » réclament une piste à Bordeaux qui tienne la route
Ces zones 30 où on lève peu le pied dans la métropole bordelaise

Photo : SB/Rue89 Bordeaux

Plus d'options