Enquêtes et actualités gavé locales

Accro au pin maritime, la forêt des Landes vers le plein d’essences ?

La replantation des 30000 hectares de forêt brûlés l’an dernier en Gironde relance le débat sur la monoculture du pin maritime dans les Landes. Pour des raisons de biodiversité, de résilience aux parasites et aux incendies, les crédits de l’Etat seront versés aux propriétaires sous condition de diversification des espèces d’arbres, au profit de feuillus (chênes, bouleaux…). Mais le pin, résistant au froid comme à la sécheresse, devrait rester largement majoritaire. Suite de notre série « La forêt des Landes, l’an 1 après les cendres ».

Édition abonnés
Accro au pin maritime, la forêt des Landes vers le plein d’essences ?

>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Ademe

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Des logements tout nouveaux, trop chauds à Bordeaux
Où emprunter des outils, réparer ses objets, et apprendre à bricoler à Bordeaux Métropole ?
Partager
Plus d'options