Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
730 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Mort de Nahel : les forces de l’ordre ont-elles tiré à balles réelles contre les émeutiers à Bordeaux ?

Une vidéo sur les réseaux sociaux montre un policier faire usage d’une arme à feu en direction d’émeutiers avec la légende : « ça tire à balles réelles à #Bordeaux ». La scène se déroule dans le quartier de la Benauge et les balles tirées sont « non létales » affirme la Préfecture.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Mort de Nahel : les forces de l’ordre ont-elles tiré à balles réelles contre les émeutiers à Bordeaux ?

La vidéo originale a été publiée sur Snapshat par le compte Aquiiiiiine. Une copie écran a ensuite été partagée sur Twitter avant d’être reprise par de nombreux comptes. La scène montre un policier faire usage d’une arme à feu à hauteur d’homme, sans doute en direction d’émeutiers, avec la légende : « Un policier aurait tiré à balles réelles sur des émeutiers à #Bordeaux. »

À la Benauge

Plusieurs éléments permettent d’identifier le lieu de la scène : l’immeuble, le ralentisseur, l’éclairage public et les panneaux de circulation. Elle s’est déroulée au niveau du 14 rue Raymond-Poincaré à la Benauge. La vidéo quant à elle semble être prise par un habitant à l’étage d’un immeuble du côté impair de la rue, légèrement en retrait de la voie et masqué par un arbre sur certains angles.

Le 14 de la rue Raymond-Poincaré à la Benauge Photo : montage captures écran
Au niveau du ralentisseur de la rue Raymond-Poincaré à la Benauge Photo : montage captures écran

Billes en plastiques

Interrogé par Rue89 Bordeaux lors de sa visite à la Benauge, Étienne Guyot, préfet de la Gironde, a confirmé que la vidéo a bien été tournée à Bordeaux dans la nuit du 29 au 30 juin. Il a démenti cependant qu’il s’agisse de balles réelles. Les services de la Préfecture ont ajouté par mail :

« Nous démentons l’usage de balles réelles dans cette vidéo. Il s’agit de matériel autorisé et approprié (billes en plastique). »

Capture écran

Sur la capture écran ci-dessus, on peut supposer un fusil de combat rapproché, le Kel-Tec KSG-12, utilisé selon sa fiche Wikipedia par le Raid, une unité d’intervention de la police nationale française. Il s’agit d’un fusil qui possède deux chargeurs lui permettant une capacité de 14 cartouches (2 tubes = 2×7 cartouches).

« Cette configuration permet de charger chacun des tubes avec des munitions de type différent pour s’adapter aux circonstances. Il est ainsi possible de charger des munitions sublétales d’un côté et des munitions de combat de l’autre », explique Wikipedia.


#émeute

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Mort de Nahel : rassemblements devant les mairies contre les violences, qui reculent en Gironde

Photo : Rue89 Bordeaux

Plus d'options