Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
729 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Un Été au Grand Parc, Panoramiques, Rues et Vous… vous faites quoi ce week-end ?

Les propositions culturelles prennent l’air et s’adaptent à la saison estivale. Un Été au Grand Parc, fête de quartier au format festival, s’installe sur le square de la Salle des fêtes, quand Panoramiques propose une sortie de résidence avec des invités dans les parcs de Lormont. Enfin, les territoires girondins sortent le grand jeu, comme Rues et Vous qui invite des artistes de toute la France à investir la bastide de Rions le temps d’un week-end.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Un Été au Grand Parc, Panoramiques, Rues et Vous… vous faites quoi ce week-end ?

Nous voilà dans le vif du sujet estival. Le rythme culturel change de cadence et les rendez-vous s’éparpillent. Mais ils restent d’irréductibles propositions « en ville ». Exemple ? La lecture d’un texte de Joseph Ponthus, « À la ligne : Feuillets d’usine », à la fois grave et drôle, par Sophie Robin et Éric Chevance, vendredi 7 juillet à 19h30 au café lormontais Le Bistruc.

Ce n’est pas tout. Ce jeudi 5 juillet à 18h, au parc du Château Lescombes, a lieu le vernissage du festival « Fertiles, L’art prend racine ». Précisons que cette deuxième édition, « Entre poésie et nature ! », qui se tient dans les parcs de la ville d’Eysines du 6 juillet au 26 août, a pour artistes associés José Le Piez, Laurent Cerciat et Valérie Champigny. Un autre vernissage se tient à la même heure à la galerie BAM, 47 rue Lombard à Bordeaux, de l’exposition « Cronos » de l’artiste nantais Gaël Darras (jusqu’au 23 septembre 2023).

A côté de ça, l‘exposition de Kapwani Kiwanga, et son installation monumentale incontournable dans la grande nef, passe l’été au CAPC, celle de Denis Monfleur au musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Et le festival Relâche se poursuit jusqu’à la fin août.

Du 5 au 21 juillet : Un Été au Grand Parc

La Salle des Fêtes du Grand Parc et les acteurs associatifs et culturels des quartiers Nord de Bordeaux organisent la quatrième édition du festival Un Été au Grand Parc. Le festival, entièrement gratuit, a lieu durant trois semaines, les mercredi, jeudi et vendredi du 5 au 21 juillet, à partir de 17h, au square de la Salle des Fêtes, 39 cours de Luze.

Outre le Bal du tour ce vendredi 7 juillet, initié par MC2A dans le cadre de l’arrivée du Tour de France à Bordeaux, le programme présente des activités et ateliers proposés les après-midi (pour les enfants dès 3 mois, les ados et les adultes) puis des animations, jeux (loto, quiz…) et spectacles (musique, danse, cirque, théâtre, cinéma) en fin de journées, avec restauration sur place.

La scénographie est confiée au collectif bordelais Cancan et a été réalisée avec les habitants du quartier.

• Plus d’infos sur l’événement Facebook

Véronique Lamare, Procession de jardins tissés Photo : DR

7 et 8 juillet : Panoramiques à Lormont

Précisons tout d’abord que Panoramiques clôture le projet « Nos adresses / Résider à Lormont » mené par la compagnie bordelaise Pension de Famille. En résidence aux Ateliers Partagés de Panoramas, cette compagnie, créée en 2002 par Laurence de la Fuente, propose une exploration en 6 étapes sur 2 jours, dans le quartier Carriet, à Lormont, « pour voir et entendre, autrement, les lieux habités et traversés ». 

Pension de Famille a convié six des autres artistes-occupants des Ateliers à s’associer à son projet (Véronique Lamare, Emmanuel Aragon, Geörgette Power, David Dudoret, Kevin Huber, et Clément Bernardeau).

D’octobre 2022 à juin 2023, ces artistes et des habitants ont croisé leurs regards et leurs perceptions sur le quartier, sur ce que veut dire « résider », sur les adresses qu’on habite ou sur celles que l’on quitte. De ces échanges sont nés des textes, des scènes, des sons, des images… qui seront joués et diffusés durant ce week-end.

Attention, le jour du lancement, vendredi, c’est aussi l’arrivée du Tour de France à Bordeaux prévue aux alentours de 17 h. Le tram A pour se rendre à Lormont fonctionnera à partir de Stalingrad.

• Plus d’infos sur l’événement Facebook

7 au 9 juillet : Rues et Vous à Rions

En Gironde, c’est un festival pas comme les autres. C’est celui de tout un village médiéval qui offre des événements « au grand air et à ciel ouvert ». Et pour dire combien il a trouvé sa place, c’est la 16e édition qui se tient en 2023.

20 compagnies de théâtre, danse, cirque, musique, débarquent pendant trois jours pour deux soirées et une journée de spectacles imaginés pour tous les âges. L’idéal est de se laisser porter par le charme de la cité et une programmation toujours imprévisible et décalée.

De l’inénarrable Vincent Portal, coiffeur nomade bordelais, en passant par l’improbable Détachement International du Muerto Coco, collectif marseillais, ou encore le Collectif Jam, la guitariste Nadia Joly, la pétillante Vouzénou compañi, l’inclassable Lève Un Peu Les Bras !, les marionnettistes Scopitone & Cie, Le P’Tit Cirk, la compagnie Astrotapir… c’est toute la France qui débarque sur les rives de la Garonne du Sud Gironde.

Faut-il un coup de cœur ? Parlons alors de la compagnie Amaranta. Le théâtre forain de cette troupe dijonnaise est décapant et son « Molière » monte au nez comme la moutarde. Choisir à un symbole de la culture française est ô combien casse-gueule, mais la performance de Martin Petitguyot, solo, ne pourrait décevoir en rien l’artiste hors norme que fut ce monument du théâtre du XVIIe siècle.

Ou encore « Bien Parado » du collectif châlonnais La Méandre. S’il y avait bien une chose que personne n’osait faire, le duo Jane Fournier et Cédric Froin l’a fait en associant la Sévillane, une danse traditionnelle populaire originaire du sud de l’Espagne, à la musique électronique. Le rendu ne relève pas d’une simple superposition, et puis vaille que vaille. Pas du tout. Il s’agit bien d’une recherche qui décompose cette danse traditionnelle pour lui trouver des liens forts avec la modernité.

• Tarifs de 10 à 14 euros / gratuit moins de 6 ans. Plus d’infos sur le site internet de Rues et Vous


#C'est le week-end

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options