Enquêtes et actualités gavé locales


La Cité Bleue, une « zone d’utilité » en lieu et place de la zone d’activité de Bacalan

Propriété de la famille Bret-Gaubaste, l’ancien site des raffineries de sucre Beghin Say devient La Cité Bleue avec l’ambition de se tourner vers l’économie sociale et solidaire. Elle accueille sa première fête de quartier ce samedi 23 septembre.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

La Cité Bleue, une « zone d’utilité » en lieu et place de la zone d’activité de Bacalan

Du numéro 110 au 194 de la rue Achard, l’ancien site des raffineries de sucre Beghin Say s’étale sur 6 hectares avec 44 000 m2 de bâti. Héritière de ce patrimoine industriel, la famille Bret-Gaubaste amorce un changement d’identité et profite du départ progressif de certaines entreprises industrielles pour se tourner vers l’économie sociale et solidaire (ESS). C’est ainsi que le projet La Cité Bleue est né.

L’ex-zone d’activité regroupe aujourd’hui une soixantaine de structures, associations et entreprises, avec 500 personnes qui y travaillent. Tous les locaux sont occupés, que ce soit par de grandes entreprises comme le garde-meuble Homebox ou des associations de lutte contre la précarité comme Toutes à l’abri ou la Fondation Abbé-Pierre. L’antenne de la Mission Locale Bordeaux Nord Est y est installée à titre gracieux.

L’ancienne « rue bleue »

L’architecture du site est toujours marquée par la hauteur des hangars qui ont abrité trois raffineries de sucre dès le XVIIIe siècle. Jusqu’à la fin des années 1980, Beghin-Say a compté parmi les industries les plus importantes de la région, employant jusqu’à 1000 personnes dans les années 1940.

Le nom de Cité Bleue est un hommage à ce que les habitants appelaient autrefois la « rue bleue », en référence au chemin que les ouvriers empruntaient, vêtus de leurs bleus de travail.

Entrée piétonne de la Cité Bleue, rue Achard Photo : MR/Rue89 Bordeaux

Dans ses nouvelles perspectives, la famille Bret-Gaubaste s’inspire du modèle de l’urbanisme transitoire. Elle a fait appel à l’agence Impact Studio, elle-même épaulée par le consultant Jérémie Ballarin, co-fondateur de Wanted Community, pour l’accompagner dans cette mutation.

Une concertation citoyenne menée durant l’été 2022, auprès des acteurs économiques et associatifs, ainsi que des habitants du quartier, révèle une demande d’espace pour accueillir des événements ou installer des locaux accessibles aux associations.

« Zone d’utilité »

La réalisation de La Cité Bleue est prévue sur 10 ans. La végétalisation et la piétonisation progressive permettront de faciliter l’accès des habitants aux espaces ouverts au public. En janvier 2023, les riverains avaient ainsi été invités à participer à la construction de jardinières.

Implantée sur le site depuis deux ans, l’association l’Arche, réseau d’acteurs de l’écologie urbaine (BicyCompost, Servi en local, Les nouveaux potagers, Nomads, Ako), participe à l’animation du site. Elle aura bientôt pour voisin le Garage Moderne dont les équipes tiennent à rester dans le quartier pendant la rénovation de leurs locaux rue des Etrangers, afin de poursuivre leurs actions sur le secteur.

Ce samedi 23 septembre, une fête de quartier est co-organisée avec de nombreuses associations : la Régie de quartier, le Kfé des familles ou encore le Journal Bacalan, entre autres. Pour la famille propriétaire et ses partenaires, l’événement sera l’occasion d’informer les riverains de ses intentions de transformer la zone d’activité en « zone d’utilité ».


#Bacalan

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options