Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
660 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Un arrêté municipal interdit « Dieudonné sous bracelet » à Bordeaux

Annoncé le 6 octobre dans un lieu inconnu à Bordeaux, le spectacle de Dieudonné vient d’être interdit par le maire Pierre Hurmic. La décision a eu le soutien du préfet de Nouvelle Aquitaine qui invite les maires des autres communes du département à faire de même.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Un arrêté municipal interdit « Dieudonné sous bracelet » à Bordeaux

Sauf ruse ou entorse au règlement, « Dieudonné sous bracelet » ne sera pas sur les planches d’un théâtre à Bordeaux. Impossible donc d’être « au premier rang de ce moment d’histoire de l’humour », comme le présente le site Dieudosphère qui annonce la représentation pour le vendredi 6 octobre.

L’interdiction de ce spectacle produit par Les Productions de la Plume vient d’être officialisée par un arrêté municipal signé par Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, ce vendredi 29 septembre, confirmant l’information de Sud Ouest.

« Ce n’est pas un spectacle banal, confie le maire à Rue89 Bordeaux. On connait les précédentes condamnations pénales de monsieur Dieudonné pour ses incitations à la haine raciale et ses discours négationnistes. Ses propos sont assumés et portés dans ses spectacles qui constituent des risques de troubles à l’ordre public. »

« Organisation quasi clandestine »

Le maire relève également que « la billetterie précise que le lieu de cette représentation sera communiqué aux détenteurs de billets par SMS ». Il considère donc que « cette organisation quasi clandestine rend impossible la mise en place d’un dispositif de sécurité adapté ».

Pierre Hurmic dit avoir été alerté par le Conseil représentatif des Institutions Juives de France, dans un courrier daté du 22 août 2023. Il a « pris le temps de réfléchir et de consulter avant [sa] décision ».

« D’autres maires en France ont également décidé d’interdire ce spectacle dans leurs villes » ajoute le maire de Bordeaux.

De nombreuses villes (Montpellier, Toulouse, Lyon, Besançon, Annecy…) ont publié des arrêtés similaires, à l’instar du Préfet de police de Paris, pour interdire ce spectacle qui implique « un personnage de confession juive » selon l’arrêté.

Dieudonné lors de son spectacle « Finissons-en ! », près de Nantes fin août 2020 Photo : cc/Wikipedia/Tilly antoine

« Une première mondiale »

Malgré les interdictions, Dieudonné a parfois réussi à se produire, comme en Haute-Savoie où le spectacle s’est tenu dans un hangar sur un terrain privé. Dans la région bordelaise, « de nombreux maires de la métropole réfléchissent à prendre un arrêté », fait savoir Pierre Hurmic, pour éviter cette parade.

Ce samedi 30 septembre, la préfecture a fait savoir dans un communiqué de presse que « le préfet de Nouvelle Aquitaine appuie pleinement la décision du maire de Bordeaux d’interdire le spectacle de Dieudonné […] et invite les maires des autres communes du département à prendre les mêmes dispositions si le lieu de la représentation venait à changer ».

Sur le registre judiciaire, Dieudonné peut contester l’arrêté bordelais devant le Tribunal administratif de Bordeaux dans un délai de deux mois. A Paris, il a ainsi obtenu gain de cause après l’interdiction de son spectacle « La Cage aux fous », dont la représentation est prévue ce vendredi soir dans son « Dieudobus » à proximité d’une synagogue.

Selon le résumé officiel de « Dieudonné sous bracelet » – présenté comme « une première mondiale » –, l’humoriste controversé se présente sur scène avec un bracelet électronique. Il est « assigné à résidence suite à sa comparution devant le juge des applications des peines en printemps 2023, mais dispose d’une permission exceptionnelle de sortie pour exercer son métier, soit la réalisation de spectacles ». « Jamais un détenu n’avait présenté de spectacle pendant son incarcération » poursuit le pitch.

En 2014, un spectacle de Dieudonné avait été interdit à Bordeaux à la demande d’Alain Juppé. L’interdiction avait été prononcée par un arrêté préfectoral.


#arrêté municipal

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options