Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
729 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Fanny de Chaillé veut « sortir le TnBA de ses murs et créer des liens »

La nouvelle directrice, qui succède à Catherine Marnas, a pris ses fonctions le 1er janvier 2024. Ses deux dernières créations figureront dans la prochaine programmation, lors de la saison 2024-2025 du TnBA.

,
Édition abonnés
Fanny de Chaillé veut « sortir le TnBA de ses murs et créer des liens »
Fanny de Chaillé

Début juillet 2023, Fanny de Chaillé a été choisie pour remplacer Catherine Marnas à la tête du Théâtre national Bordeaux Aquitaine. La nouvelle directrice, née en 1974, est une metteuse en scène, chorégraphe et performeuse. Elle a pris ses fonctions ce 1er janvier. Rue89 Bordeaux l’a rencontrée.
Qu’est-ce qui vous a donné envie de postuler à la direction du TnBA ?
J’étais à un moment de mon travail où se posait la question d’un lieu. J’ai été associée à des grandes maisons depuis longtemps, notamment au Théâtre de la Cité Internationale à Paris, puis à Chambéry pendant huit ans, où j’ai vraiment pu déployer des projets d’une autre échelle que simplement de production.
Ensuite, j’ai été artiste associée au Théâtre national de Chaillot et au Théâtre national de Montreuil. Mais, je ne sais pas comment dire, j’étais un peu à l’étroit, dans le sens où j’étais associée avec d’autres, lors que j’avais vraiment envie de développer mon geste artistique à l’échelle d’un lieu, d’une ville et d’un territoire.
Par ailleurs le TnBA a une école (École supérieure de théâtre Bordeaux Aquitaine – éstba), et pour moi, ça faisait du sens.
Il faut savoir aussi que je travaillais depuis quinze ans avec Isabelle Ellul , que j’ai rencontrée et qui vit à Bordeaux. Les bureaux de notre compagnie Display sont à Bordeaux, donc il y avait un peu de logique là-dedans. Et j’ai de la famille ici, je suis née à Royan. J’ai vécu à Bordeaux, petite, puisque mon père a fait médecine ici. Enfin, c’est une région que je connais quand même pas mal.
Vous connaissiez ce théâtre ?
Pas du tout. Je n’y ai jamais joué mes pièces.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#fanny de Chaillé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options