Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
730 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Yara jugée pour blessures involontaires après l’accident à son usine d’Ambès

L’entreprise Yara comparaissait devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour blessures involontaires. Le 23 mars 2022, une fuite d’ammoniac sur un poste de chargement à son site d’Ambès a fait 14 blessés, dont deux graves. Le parquet a requis 80000 euros d’amendes.

,
Édition abonnés
Yara jugée pour blessures involontaires après l’accident à son usine d’Ambès
L’usine Yara, classée Seveso seuil haut, située sur le bec d’Ambès

Ce jour-là, Ludovic Giraud a « cru mourir ». Le 23 mars 2022 vers 9h30, le chef d’équipe sur le poste de chargement de l’usine Yara, située sur le bec d’Ambès, intervient après avoir vu une fuite d’ammoniac provenant d’un camion citerne. Il perd connaissance, directement frappé par le jet d’ammoniac liquide. Il est grièvement blessé, brûlé au troisième degré sur les membres inférieurs. Son pronostic vital est engagé. Après avoir subi des greffes, il est toujours en arrêt de travail.
Lundi 29 janvier, Ludovic Giraud s’est constitué partie civile lors de l’audience au tribunal correctionnel de Bordeaux. En face, l’usine Yara, représentée par son directeur Denis Barthouet, comparaissait pour blessures involontaires par personne morale.
Au total, ce 23 mars 2022, 14 personnes ont été blessées, dont deux grièvement : Ludovic Giraud et le chauffeur du camion, qui lui est venu en aide.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Bordeaux. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Bordeaux d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Justice

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options