Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
729 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Immobilier : la baisse des prix, un mirage à Bordeaux et en Gironde

Selon les statistiques de 2023, la Chambre des notaires indique une chute des ventes en Gironde, sans entraîner de « baisse des prix significative ». Si les appartements anciens se vendent (très) légèrement moins chers à Bordeaux, le prix des logements neufs a lui bondi de 7% dans l’agglomération.

,
Édition abonnés
Immobilier : la baisse des prix, un mirage à Bordeaux et en Gironde
Les prix de vente des appartements anciens n’ont reculé que de 2,1% à Bordeaux

Bordeaux est toujours sur le podium des villes de province les plus chères de France. Avec un prix médian au m2 des appartements anciens de 4570€, elle se place toujours derrière Lyon (4860€) et Nice, selon les statistiques de la Chambre des notaires de Gironde. Celles-ci font autorité, puisqu’elles se fondent sur les transactions effectivement réalisées, et non sur les annonces immobilières.
La baisse de 2,1% enregistrée dans l’ancien à Bordeaux par rapport à 2022 est « relative, dans la moyenne de la France entière », estime Marie Laborde-Latouche, membre de la Chambre des notaires, lors d’une conférence de presse, ce vendredi 8 mars :

« Ces chiffres négatifs s’expliquent par le resserrement des conditions d’octroi des crédits et des taux d’intérêts. A Bordeaux, l’encadrement des loyers, la lutte contre Airbnb et les exigences de performances énergétiques dans l’ancien peuvent aussi y contribuer. Mais la ville reste la 3e la plus chère de France, les acheteurs savent qu’ils ne perdront pas de capital dans la pierre, et le marché est devenu serein, avec une visibilité à moyen terme. »

Des prix records à Pessac

Ainsi, l’érosion des prix dans l’ancien est à mettre en regard avec l’augmentation de ceux des maisons (+0,7%, pour un prix médian de 533500€, le plus élevé de la métropole), la stabilité des prix des appartements neufs (4680€/m2) dans la ville centre, et la hausse de 7% de ces derniers dans l’agglomération (4870€/ m2).

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#chambre des notaires de la Gironde

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Immobilier : de « nouveaux records » battus en 2021 à Bordeaux et en Gironde
Avec la crise, les prix de l’immobilier tutoient des sommets à Bordeaux et en Gironde

Photo : V.B./Rue89 Bordeaux

Partager
Plus d'options