Enquêtes et actualités gavé locales

Ikos, le village de la seconde main, à deux doigts de voir le jour à Bordeaux

Bordeaux et la Métropole votent cette semaine un soutien financier de 1,3 million d’euros à Ikos. Grâce à 6 millions d’euros d’aides publiques, principalement de l’État et de l’Europe, le projet de village du réemploi des objets de seconde main table sur une ouverture en 2026 à Bordeaux.

,
Édition abonnés
Ikos, le village de la seconde main, à deux doigts de voir le jour à Bordeaux
Le village Ikos pourrait voir le jour à Bordeaux en 2026

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#économie sociale et solidaire

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options