Brèves 

Le préfet stoppe la ferme des 12000 porcs

actualisé le 21/06/2016 à 15h50

A Saint-Symphorien, le projet de ferme des 12000 porcs ne passe pas ( Aline Chambras)

A Saint-Symphorien, le projet de ferme des 12000 porcs ne passe pas (AC/Rue89 Bordeaux)

« Compte tenu des oppositions multiples et réitérées au projet », dont celle du conseil départemental de Gironde, le préfet Pierre Dartout a décidé de ne pas autoriser la demande d’extension de l’élevage porcin Le Lay, à Saint-Symphorien (Gironde), a annoncé la préfecture ce lundi dans un communiqué.

Cette extension prévoyait de faire passer l’usine de 7600 à 11600 animaux-équivalents (une truie vaut trois animaux-équivalents ; un porc de plus de 30 kg, un, et un porcelet, 0,2.), et nécessitait de réviser le plan d’épandage des effluents de lisiers sur six communes des départements des Landes et de la Gironde.

Or « les commissions locales de l’eau chargées du suivi des schémas d’aménagement et de gestion des eaux des bassins versants de la Leyre et du Ciron ont décidé de maintenir leur avis de non compatibilité du projet avec ces schémas », indique la préfecture.

Le préfet a donc signé ce jour un arrêté de sursis à statuer de trois mois afin de proposer un rejet de la demande. Un délai « nécessaire pour respecter le délai contradictoire, assurer l’information des membres du conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST), recueillir les avis des parties prenantes et asseoir juridiquement la décision ».

C’est donc une victoire pour les opposants à ce projet, mobilisés depuis des mois, et qui ont appelé à fêter la décision de l’Etat ce mardi à 18h30, à Saint-Symphorien.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.
En BREF

Euro2016 : 126 millions d’euros de retombées pour Bordeaux Métropole

par Simon Barthélémy. 234 visites. 1 commentaire.

Les familles et les occupants sans-abri expulsés de l’Alouette

par Maïder Gérard. 1 177 visites. 7 commentaires.

Le journal Sud Ouest donne la priorité au numérique

par Maïder Gérard. 342 visites. Aucun commentaire pour l'instant.