Enquêtes et actualités gavé locales

« Si le climat était une banque, vous l’auriez sauvé »

« Si le climat était une banque, vous l’auriez sauvé ». « Laissons un peu d’air à nos enfants. » « La dette climatique, on ne peut pas l’effacer. » A Bordeaux, c’est le message adressé aux principaux chefs d’états par plus de 600 manifestants – 1000 selon les participants – qui ont parcouru les rues de Bordeaux pour participer à …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

« Si le climat était une banque, vous l’auriez sauvé »

(XR/Rue89 Bordeaux)
600 manifestants à Bordeaux à la marche mondiale pour le climat (XR/Rue89 Bordeaux)

« Si le climat était une banque, vous l’auriez sauvé ». « Laissons un peu d’air à nos enfants. » « La dette climatique, on ne peut pas l’effacer. » A Bordeaux, c’est le message adressé aux principaux chefs d’états par plus de 600 manifestants – 1000 selon les participants – qui ont parcouru les rues de Bordeaux pour participer à la marche mondiale pour le climat.

Dans une ambiance joyeuse, cette mobilisation hausse la voix contre le dérèglement climatique et pour faire réagir les chefs d’états qui se réunissent ce mardi à New York au siège de l’ONU. Durant deux jours, il va s’y dérouler le sommet international pour le climat.

« C’est une démarche extrêmement citoyenne. Les associations comme Greenpeace ou les Amis de la Terre n’ont pas organisé cette marche. Ce sont des citoyens qui se sont réunis ! », souligne Patrick Maupin de Greenpeace

Dans la capitale girondine, la marche a notamment été relayé par Facebook. Sur le plan international, de nombreuses Organisations non-gouvernementales (ONG) ont coordonné cette journée. Parmi les associations présentes dans le cortège bordelais, on pouvait distinguer Taca (agir pour le Climat), mais aussi les partis politiques tels que Europe-Ecologie-Les-Verts ou Nouvelle Donne.

A Paris, la marche a réuni près de 5000 personnes selon la police parmi lesquelles se trouvaient l’ancienne ministre écologiste Cécile Duflot ou encore l’ex-coprésident du Parti de Gauche Jean-Luc Mélenchon, mais aussi Nicolas Hulot, l’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète. Ils défilaient aux côtés de la navigatrice Catherine Chabaud et du chanteur Patrice.

Les manifestants ont aussi en tête le grand rendez-vous Paris Climat 2015 quand la capitale accueillera la 21e conférence sur le sujet.


#Bordeaux

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options