Ford sur le point de développer l’usine de Blanquefort, selon le préfet
Brèves  Economie 

Ford sur le point de développer l’usine de Blanquefort, selon le préfet

Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine (DR)

Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine (DR)

190 millions d’euros ont déjà été reversées aux entreprises d’Aquitaine depuis le mois de mai et l’entrée en vigueur du CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi), a relevé Michel Delpuech ce jeudi au Club de la Presse de Bordeaux. Ce montant pourrait atteindre 450 millions d’euros, et inciter Ford à maintenir et développer son site de Blanquefort, a avancé le préfet de région.

En offrant une ristourne équivalent à 1000 euros par salariés et par an, l’Etat compte « restaurer ainsi les marges des entreprises » et les inciter à embaucher, même si le CICE ne s’accompagne d’aucun contrôle ou contrepartie en matière d’emploi.

« Ce qui me frappe c’est que les chefs d’entreprises ne connaissent pas trop ce dispositif auquel toutes les entreprises ont droit, nous avons un effort de pédagogie à faire », estime Michel Delpuech.

Davantage que sur les emplois d’avenir – même si l’objectif des 7400 embauches sera atteint, a annoncé le préfet -, l’Etat compte donc sur le CICE pour lutter contre le chômage, qui a progressé plus fortement en Aquitaine qu’au niveau national cette année (+6,5%, soit 172000 demandeurs d’emplois dans la région, contre 98000 avant la crise de 2008.

Ce crédit d’impôt pourrait, selon le préfet, être un atout déterminant pour inciter Ford à produire sa nouvelle boîte de vitesse à Blanquefort, et maintenir ainsi le millier d’emploi dans ses deux usines, Ford Aquitaine Industrie (FAI) et  Getrag Ford Transmissions (GFT), dont les salariés ont récemment manifesté au salon de l’Auto :

« Ford a 4 usines en Europe, et Blanquefort est notamment en compétition avec la Slovaquie », a rappelé Michel Delpuech. Mais si les salaires français sont plus élevés, « le gain est ailleurs, en efficacité et en compétitivité, avec 0 charges sur les salaires au smic dès le premier janvier 2015. (…) J’ai toutes les raisons de penser que la production de la boîte soit confiée à Blanquefort, je pense qu’on aura l’annonce d’ici la fin du mois. Les dirigeants européens de Ford sont venus à Paris, ils ont d’autres produits à lancer, et n’excluent pas de le faire en Aquitaine en 2016 ou en 2017. On est prêts à se mobiliser pour avoir un site performant sur Blanquefort, qui maintiendrait l’effectif tel qu’il est aujourd’hui, de 1000 emplois selon le dernier contrôle ».

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

Pierre Hurmic, candidat de l’urgence climatique à la mairie de Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 185 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chérot, le projet du métro à Bordeaux tombe à l’eau

par Walid Salem. 1 023 visites. 7 commentaires.

Le MacDo de la rue Sainte-Catherine porte plainte contre les Jeunes pour le Climat

par Claire Mayer. 2 483 visites. Aucun commentaire pour l'instant.