Enquêtes et actualités gavé locales

Le père du journaliste de Rue89 harcelé par Ulcan est mort

Pierre Haski, cofondateur de Rue89, vient d’annoncer ce mercredi 1er octobre, la mort du père de Benoît Le Corre, un journaliste de Rue89, harcelé par le hacker franco-israélien Ulcan, Grégory Chelli de son vrai nom. « Ça va, il n’y a pas mort d’homme », s’était défendu Ulcan dans l’interview accordée depuis Israël le 13 août au …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.


Pierre Haski, cofondateur de Rue89, vient d’annoncer ce mercredi 1er octobre, la mort du père de Benoît Le Corre, un journaliste de Rue89, harcelé par le hacker franco-israélien Ulcan, Grégory Chelli de son vrai nom.

« Ça va, il n’y a pas mort d’homme », s’était défendu Ulcan dans l’interview accordée depuis Israël le 13 août au journal Libération. Un mois et demi après, il y a un mort au compteur.

Victime d’un infarctus après avoir été harcelé au téléphone, le père du journaliste avait été plongé dans un coma artificiel. Le premier appel lui avait annoncé la mort de son fils. Un deuxième appel avait conduit la police piégée par le hacker à débarquer sans ménagement au domicile du père au milieu de la nuit avec la mauvaise information que celui-ci aurait tué sa femme.

Les deux coups de fil de Grégory Chelli sont survenus après la publication sur Rue89, mardi 29 juillet, d’un article consacré aux méthodes du hacker franco-israélien qui est aussi un ancien membre de la Ligue de défense juive (LDJ). Il avait revendiqué les attaques sur son compte Twitter et dans une vidéo postée sur YouTube, notamment celles qui ont mis hors service le site de Rue89 après ses articles sur l’intervention de l’armée israélienne cet été dans la bande de Gaza.

Plusieurs plaintes ont été déposées par Rue89, par la famille de Benoît Le Corre, et Pierre Haski. Ce dernier a déclaré que « malgré l’ouverture d’une information judiciaire française et la désignation d’un juge d’instruction, elles sont restées sans suite jusqu’ici en l’absence, semble-t-il, de tout mouvement du côté des autorités israéliennes ».

Nous sommes solidaires de Rue89 et de la famille de Benoît Le Corre à qui nous témoignons toute notre solidarité face à ces pratiques infâmes.


#Pierre Haski

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options