Numérique  Vie pratique 

Cuisine : le top des blogueuses bordelaises

actualisé le 10/11/2015 à 11h52

Pionnière en France, Anne Lataillade tient son blog culinaire "Papilles & Pupilles" depuis 2005. Il figure dans le top 3 des blogs food de l'Hexagone.

Pionnière en France, Anne Lataillade tient son blog culinaire « Papilles & Pupilles » depuis 2005. Il figure dans le top 3 des blogs food de l’Hexagone.

Top Chef, Masterchef, Un Dîner presque parfait… La cuisine, à la télé, c’est tendance ! Sur Internet aussi. Certaines des blogueuses les plus en vue sont d’ailleurs bordelaises. Petit tour derrière les fourneaux.

1 – Le plus « cuisine de Mme Tout-le-Monde »

Bordelaise et mère de deux grands enfants ayant souffert d’allergies alimentaires quand ils étaient petits (l’un au gluten, l’autre à l’œuf), cette ancienne commerciale aujourd’hui âgée de 48 ans a cessé de travailler pour… leur faire à manger (cantine proscrite oblige) !

« Afin d’avoir un minimum de vie sociale et de savoir quoi leur cuisiner, j’ai commencé à surfer sur le net et ai ainsi découvert les forums et sites de recettes, raconte Anne Lataillade. J’ai ensuite voulu créer mon propre blog pour partager mes astuces et recettes (comment faire un gâteau sans œuf ou encore un gâteau sans farine de blé…). »

Ainsi, « Papilles & Pupilles » voit le jour en juin 2005. La Bordelaise y propose de la cuisine de placard, du quotidien, abordable, non répétitive et facile à réaliser. Dès 2006, son blog est classé 13e blog francophone le plus influent et Anne se voit proposer la rédaction de livres, notamment « Une Souris dans le potage » (éd. Tana), qui se vend bien.

En 2008, la Bordelaise reçoit le prix décerné par le magazine Elle du meilleur blog culinaire. Et avec ses 1,4 millions de visiteurs uniques par mois, ses 129 000 abonnés sur Facebook, 19 000 sur Instagram et 300 000 sur la banque d’images et réseau social Pinterest, « Papilles & Pupilles » figure aujourd’hui dans le top 3 des blogs culinaires en France.

Anne Lataillade est aussi devenue chroniqueuse gourmande pour France Bleue Gironde et teste toutes les bonnes tables bordelaises qu’elle décrit sur son site.

La quadragénaire voyage aussi beaucoup pour découvrir de nouveaux établissements gastronomiques et producteurs : ainsi, ces derniers mois, elle a séjourné en Ecosse, Belgique, Dubaï, New-York ou encore Montréal.

Vos plats fétiches : « Les plats “épate belle-mère”, ceux qui prennent un minimum de temps pour un maximum d’effet. J’ai d’ailleurs une rubrique consacrée à ces recettes spécifiques sur mon blog. Je cuisine beaucoup mais très simplement, comme Madame Tout-le-Monde. J’essaie à travers « Papilles & Pupilles » de rendre la cuisine du quotidien la moins rébarbative possible. Il n’est pas facile tous les jours de faire à manger pour sa famille. C’est pour cela que je propose des recettes simples, sans ingrédients introuvables, et qui ne prennent pas trop de temps à préparer. Il m’arrive aussi de commander des plats à emporter, mais je n’achète quasiment jamais de plats préparés, en boîtes ou surgelés car je veille à la composition des produits. Je fais la chasse aux additifs, conservateurs, colorants ou autres exhausteurs de goût. »

Vos astuces pour réussir un plat : « Recourir aux produits de saison, qui ont plus de goût, et cuisiner selon son niveau tout en se faisant plaisir : des entrées, plats et desserts simples peuvent être très goûteux, rappelle l’experte. On évite les plats improbables ou infaisables. »

Vos adresses préférées à Bordeaux :

– La librairie Mollat pour son rayon cuisine.

Le Dock des épices, un incontournable !

Le marché des Capucins, un incontournable aussi !

En quoi le blog a-t-il changé votre vie ? « Je n’ai pas repris mon ancien métier. J’ai la chance que la notoriété de mon blog m’ait apporté du travail : création de recettes ou écriture de piges. Je travaille beaucoup, mais j’adore ce que je fais et j’ai une qualité de vie incroyable. Cela m’a permis de rencontrer énormément de gens : des chefs étoilés, de producteurs, des artisans, des blogueurs… c’est passionnant ! Quant à mes proches, cela les amuse et ils sont fiers de moi. »

Vos projets ? « Continuer de voyager, de rencontrer des gens, et développer la vidéo sur le blog ! »

Votre site : Papilles & Pupilles.

La blogueuse culinaire Bénédicte Baggio ("My Little Spoon") prépare un granola, mélange d'avoine, d'amandes et de miel apparenté à du muesli (FH/Rue89Bordeaux).

La blogueuse culinaire Bénédicte Baggio (« My Little Spoon ») prépare un granola, mélange d’avoine, d’amandes et de miel apparenté à du muesli (FH/Rue89Bordeaux).

2 – Le plus « terroir »

Originaire de La Rochelle, Bénédicte Baggio, 29 ans, a « toujours aimé manger », même si sa ligne n’en laisse rien paraître. Nourrie aux produits terroirs issus du potager de ses parents ou de la pêche et de la chasse rapportés par les amis de la famille, Bénédicte est arrivée à Bordeaux en 2002 pour suivre des études de droit et de communication. Elle y est devenue attachée de presse puis responsable de la communication digitale chez Cordier Mestrezat Grands crus, négociant en vin.

Comme elle aime bien cuisiner, manger et écrire, elle a joint l’utile à l’agréable en créant son blog « My Little Spoon » (« Ma petite cuillère » en français), en 2008.

« J’aime bien l’idée de la petite cuillère qui goûte à tout un peu partout, c’est féminin, c’est mignon », explique-t-elle.

Elle y livre des idées de recettes simples à réaliser, accessibles et de saison, mais également les bonnes adresses bordelaises, des portraits de cuisiniers et des focus sur des produits. Avec succès puisque son blog est une référence à Bordeaux et Paris.

Jeune maman, elle jongle entre ses deux filles de 3 ans et 5 mois, sa profession, son blog et des piges gastronomiques pour « Sud Ouest Gourmand » et pour le City guide de Bordeaux. Elle a également publié le livre riche en astuces et conseils pratiques « Cuisine atlantique : recettes exquises de poissons & coquillages » (éd. Sud Ouest) avec sa copine photographe et voisine Bénédicte Salzes. De quoi éveiller les papilles !

Vos plats fétiches : « La tarte Tatin, c’est tellement bon ! » et tous les desserts faciles à base de confiture de lait. « J’adore aussi préparer le risotto, les plats mijotés ou encore tout ce qui se mange cru – tartare, carpaccio, ceviche », nous confie l’experte.

Tartare de saint-jacques aux agrumes et houmous de lentilles vertes soigneusement préparé par Bénédicte.

Tartare de saint-jacques aux agrumes et houmous de lentilles vertes soigneusement préparé par Bénédicte (Bénédicte Baggio).

Vos astuces pour réussir un plat : « Utiliser des produits bruts, locaux, de saison et si possible bio », conseille la jeune femme qui est inscrite à une AMAP (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne) et à un autre regroupement locavore, « La Ruche qui dit oui ». Autres recommandations : « Respecter les temps de cuisson et ne pas mettre trop d’ingrédients à la fois. Ne pas hésiter en revanche à ajouter des herbes aromatiques, des pignons de pin, des noix torréfiées…Et à se faire confiance et se lancer ! Même s’il vaut mieux parfois s’inspirer de livres de recettes : tout ne s’invente pas ! »

Vos adresses préférées à Bordeaux :

La Plume Bakery&Coffee « pour leurs brunchs ou déjeuners sains, équilibrés, entièrement faits maison ».

Le Magasin général et son bistro-réfectoire au Darwin Ecosystème « car ils ont un super coin enfants avec un Van et une tente berbère. Leur démarche est vraiment intelligente ».

Le Bar de la Marine à Bacalan. « C’est un restaurant vraiment familial avec un immense jardin, et situé près de chez moi ! Il appartient aux propriétaires du Garage Moderne, un atelier mécanique associatif à Bordeaux. La cuisine est simple et savoureuse avec une ambiance assez cosmopolite. »

En quoi le blog a-t-il changé votre vie ? « Il me permet de rencontrer plein de monde et m’a permis d’animer un atelier cuisine chez Cook & Go avec Stéphane Carrade, chef du Grand Hôtel à Bordeaux. »

Vos projets ? « J’envisage de me former à la cuisine pour avoir une légitimité et peut-être d’ouvrir un jour un restaurant ! Mes proches m’y encouragent et mon mari apprécie de goûter à tous mes p’tits plats. »

Votre site : My Little Spoon.

Créatrice du blog cuisine "La pose gourmande", Julia Maksymczuk est dingue de cuisine, bonne photographe et...médecin.

Créatrice du blog cuisine « La pose gourmande », Julia Maksymczuk est dingue de cuisine, bonne photographe et…médecin. D’où ses recettes équilibrées! (FH/Rue89Bordeaux)

3- Le plus « sain »

Julia Maksymczuk, 31 ans, originaire d’Alsace, est médecin généraliste le jour et blogueuse culinaire à ses heures perdues. Pourquoi s’est-elle lancée dans la blogosphère food ?

« Je cuisinais à l’occasion de petits repas entre amis, raconte la blonde pétillante. Un jour, je me suis dit : pourquoi ne pas partager mes recettes sur un blog ? En les accompagnant de jolies photos car c’est d’abord l’aspect visuel qui donne envie de déguster un mets, non ?! »

Son compagnon, devenu son mari, lui offre son premier appareil photo numérique Reflex qui inspire à Julia le nom de son blog, « La Pose gourmande », ouvert en 2009.

En 2012, elle remporte un concours national de cuisine face à 59 concurrents ; Joël Robuchon, le chef le plus étoilé au monde, en préside le jury. La recette de son plat vainqueur : un merlu façon minestrone revisité et son émulsion coco. Un an plus tard, Julia décroche un autre prix au Fouquet’s (Paris), lors du Cook Master Barrière. Enfin, en 2015, elle arrive deuxième au concours Relais & Châteaux collection 2015 de la meilleure photo culinaire, grâce à ses talents de photographe mais aussi de chef avec un plat de topinambour en purée, betteraves jaunes rôties, copeaux de potimarron et carottes rôties.

Vos plats fétiches : « J’aime tout et particulièrement les desserts aux pommes. Côté plat, j’adore les salades de légumes mélangés, c’est bon pour la santé et on peut réaliser de jolies associations de saveurs et couleurs. En voici une top : choux rouge, fenouil, chèvre et noix de Pécan. »

Vos astuces pour réussir un plat : « Il faut choisir des produits de qualité, prendre l’inspiration un peu partout (sur Internet, dans les livres…), ajouter sa petite touche personnelle et prendre du plaisir. »

Le minestrone revisité et son émulsion coco qui ont fait gagné à Julia en 2012 un concours national de cuisine présidé par Joël Robuchon en personne.

Le minestrone revisité et son émulsion coco qui ont fait gagné à Julia en 2012 un concours national de cuisine présidé par Joël Robuchon en personne.

Vos adresses préférées à Bordeaux :

Le Black List, « un bar à cafés de terroir, pour la qualité proposée, les différentes types (café filtre, expresso, laté, capuccino…) et origines possibles ».

– Le food truck Le Season’s, « qui propose des produits locaux et de saison, des plats entièrement faits maison. Margot et Tristan, le jeune couple qui tient le camion ambulant, y mettent tout leur cœur et cela s’en ressent ! Ils sont très branchés bouffe et moi aussi, ça a très vite collé. Ils ont même concocté le brunch de notre mariage ! ».

Le Miles, « un restaurant tenu par deux couples où chacun vient d’une origine différente, qui propose une cuisine du monde, contemporaine et originale ».

En quoi le blog a-t-il changé votre vie ? « Il m’a permis de m’améliorer en cuisine et en photo avec l’envie de toujours mieux faire la fois d’après, de participer à des concours, de rencontrer d’autres amoureux de cuisine, et, parfois, de découvrir des nouveaux produits à tester dans ma cuisine… »

Vos projets ? « Continuer à enrichir ma passion pour la cuisine et la photo. »

Votre site : La Pose Gourmande.

Férue de "Do it yourself" (fait le toi-même), Anne-Laure Saux livre ses recettes et astuces sur son blog "Bonjour Darling", en plus de conseils sport et bien-être.

Férue de « Do it yourself » (faites-le vous-même), Anne-Laure Saux livre ses recettes et astuces sur son blog « Bonjour Darling », en plus de conseils sport et bien-être (FH/Rue89Bordeaux).

4 – Le plus « Do it yourself »

Originaire de Pau, Anne-Laure Saux, 26 ans, a d’abord travaillé au service technique de l’AppleStore de Bordeaux, après des études de graphisme. Comme elle a un bon coup de crayon, elle a commencé à faire le portrait de ses copines. Puis, « je me suis mise à la cuisine pour dessiner des petits Muffins. Et cela m’a donné l’envie de partager les petits trucs et astuces qui rendent le quotidien plus sympa et plus simple ».

« Bonjour Darling ! » est né en 2012. La Bordelaise au joli minois y propose des gourmandises « Do it yourself » ou « DIY » (faites maisons) accessibles à tous sans avoir suivi une formation de pâtissier.

Son blog, un peu fourre-tout mais alléchant et aux photos soignées, connaît un franc succès : 150 000 visites par mois, 112 000 abonnés sur Pinterest, 20 000 sur Instagram, 3400 sur Facebook et 2000 sur Twitter.

Issue d’une famille de rugbymen, la jeune femme y parle aussi sport et bien-être. Le sport, Anne-Laure a été forcée de s’y mettre :

« Mon père m’a toujours dit : “Tu aimes faire la fête, tu aimes manger, donc va courir !”. J’ai arrêté la cigarette mais pas de faire bonne chère, je cours depuis plusieurs mois. Le 15 mars, j’ai créé un événement autour de la course à pied, “Run Darling run !”, une session d’entraînement en vue du semi-marathon de Bordeaux qui s’est déroulé le 18 avril. Cette première sortie running a réuni une quarantaine de personnes. D’autres suivront ! »

En janvier 2015, Anne-Laure a décidé de démissionner pour se consacrer totalement à son blog et se lancer à fond dans une nouvelle aventure : l’Atelier « Bonjour Darling ! ». Elle y propose ses services pour des créations graphiques et web, la mise en place d’une communication spécifique via les réseaux sociaux pour augmenter le nombre d’abonnés, l’organisation d’événements (lancement de produits, présentations presse, soirées d’anniversaire et dégustations…).

La jeune femme réalise aussi des tutoriels pas à pas pour le site de Cultura (voir ici). Elle a rédigé le livre « Mon coffret bijoux : bracelets chics » (éditions Larousse) et réalisé l’ensemble des 12 modèles présentés. Bref, la Béarnaise aux mains d’argent a plusieurs cordes à son arc !

Vos plats fétiches : « J’aime les plats simples : la pizza, le fondant au chocolat, la tarte aux fruits et ce que me fait le plus plaisir, c’est pétrir le pain. »

Le porridge au lait de coco made home est devenu le nouveau petit déjeuner d'Anne-Laure.

Le porridge au lait de coco made home est devenu le nouveau petit déjeuner d’Anne-Laure (Anne-Laure Saux).

Vos astuces pour réussir un plat : « Cuisiner en fonction de ses envies, ne pas se fixer d’objectifs inatteignables. S’amuser, prendre du plaisir et faire joli : la beauté apporte du goût ! »

Vos adresses préférées à Bordeaux :

– Le El National aux Chartrons, « un restaurant pour carnivores à 20 euros le plat et des entrées étonnantes comme les beignets d’épinards ».

Le Petit Bois, « un restaurant bar à vin qui propose d’énormes tartines et où l’ambiance est très cosy ». Et son pendant, « idéal pour un thé entre filles » : L’Autre Petit Bois, bar à vin et salon de thé, « abordable et copieux », précise Anne-Laure.

Le Coin des Copains, « un bistrot parfait pour un déjeuner sur le pouce, pendant sa pause de midi ou après une promenade sur les quais ».

En quoi le blog a-t-il changé votre vie ? « Cela m’a donné envie de vivre de mes passions. Je fais de belles rencontres, notamment de bloggeuses bordelaises. C’est très enrichissant. J’ai pris confiance en mon travail aussi. »

Vos projets ? « Pouvoir vivre de mes passions. »

Votre site : Bonjour Darling.

Nos autres coups de cœur…

Mimi Thorisson, aussi mimi que bonne cuisinière

Née à Hong Kong d’un père chinois et d’une mère française, elle a grandi entre Hong Kong, Paris et le Sud de la France. Elle a goûté aux spécialités des deux pays et c’est dans le Sud qu’elle a appris à manier les casseroles. Elle s’est ensuite installée à Paris, avant de s’établir avec son mari islandais dans une belle propriété à Saint-Yzans-de-Médoc (33) pour avoir suffisamment d’espace pour loger ses sept enfants (sans parler des 23 chiens !).

Passionnée de cuisine, Mimi Thorisson a dû mettre sérieusement la main à la pâte pour nourrir toute la grande famille. Comme elle ressentait le besoin de partager ses expériences culinaires, elle a fondé il y a près de trois ans le blog « Manger », en langue anglaise. La belle aux allures de top est aujourd’hui suivie par des centaines de milliers de fans. Elle anime aussi des émissions de télé (« La Table de Mimi » et « Les desserts de Mimi » sur Cuisine+) et a sorti en octobre 2014 le livre « A Kitchen in France » aux éditions Random House.

Audrey Bourdin, la working girl

Assistante de direction dans un cabinet d’audit à Bordeaux et mère d’un petit garçon, Audrey Bourdin partage sa passion de la cuisine sur son blog « Ma P’tite cuisine by Audrey » depuis 2005. On y trouve ses recettes quotidiennes, des recettes sucrées, ses bonnes adresses et même le récit de ses voyages et les recettes des plats exotiques dégustés. Sur son blog, pas de recettes « à la mode » ou des photos ultra léchées, mais des idées de repas équilibrés, gourmands et colorés, faciles à préparer, sans matériel sophistiqué ni ingrédients farfelus. Cette Bordelaise gourmande est également auteure de plusieurs livres de cuisine, dont « 30 jours pour devenir un cordon-bleu » (éd. Studyrama). Si vous souhaitez la rencontrer : rendez-vous au Parc Bordelais entre juin et septembre pour son pique-nique traditionnel auquel est invité son lectorat.

Marie, la prof d’espagnol fan de la gastronomie italienne

Jeune professeur d’espagnol, Marie alimente son blog « Yummy Bordeaux » lorsqu’elle ne corrige pas des copies ou qu’elle ne séjourne pas à Milan ou Naples. Elle y partage ses recettes préférées faciles à concocter et les petites cantines de Bordeaux. Elle y raconte aussi ces voyages en Italie, pays dont elle est tombée amoureuse, notamment pour sa gastronomie. Bien sûr, elle maîtrise la pâte à pizza et les lasagnes !

L'AUTEUR
Florence Heimburger
Florence Heimburger
Journaliste indépendante
En BREF

Le Bordelais Marc Large dément avoir fait cette caricature après la mort de Johnny Hallyday

par La Rédaction. 3 163 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Philippe Poutou décroche le Prix de l’encouragement de l’humour politique…

par Walid Salem. 579 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Métropole fait-elle cadeau d’1,2 million d’euros à Hermès ?

par Simon Barthélémy. 1 837 visites. 3 commentaires.