Les sacs plastiques bannis dès 2016, confirme Ségolène Royal
Brèves  Politique 

Les sacs plastiques bannis dès 2016, confirme Ségolène Royal

Hubert Reeves, Stéphane Latxague et Ségolène royal, vendredi 11 septembre à Darwin (DR)

Hubert Reeves, Stéphane Latxague et Ségolène royal, vendredi 11 septembre à Darwin (DR)

Ségolène Royal a annoncé ce vendredi à Bordeaux la parution du décret d’application sur l’interdiction des sacs plastiques à usage unique.

La mesure prévue dans la loi de transition énergétique entrera donc bien en vigueur au 1er janvier 2016, a affirmé la ministre de l’écologie, qui s’exprimait lors de l’Ocean Climax Festival, organisé par Surfrider Foundation à Darwin.

Pour Stéphane Latxague, directeur exécutif de l’ONG écologiste née il y a 25 ans de la lutte contre la pollution des océans par le plastique, l’abandon total des sacs est « une reconnaissance des enjeux et de l’absurdité de la civilisation du plastique ».

Quoique acté dans la loi, le dispositif risquait encore d’être amendé, voire même de disparaître, via les décrets d’application, comme cela s’était déjà produit pour le projet de taxe sur les sacs plastiques.

Surfrider Foundation redoutait en outre que le décret autorise l’écoulement des stocks existants de sacs plastiques à usage unique. Ce ne sera pas le cas, se réjouit Christina Barreau, juriste de la fondation :

« La directive européenne imposait aux Etats membres de réduire l’utilisation des sacs plastiques jetables, soit par l’interdiction, soit par la taxation. Peu d’Etats se sont engagés dans l’interdiction, la France est fer de lance sur ce sujet. Ségolène Royal a préféré posé un acte définitif, afin que les gens prennent rapidement de bonnes habitudes. »

La loi prévoit toutefois une interdiction seulement en 2017 pour les sacs fins de fruits et légumes, et une exemption ou pour les sacs en plastique biodégradables en compostage domestique.

Malgré les incitations, notamment des grandes surfaces, à se munir de sacs réutilisables, plus de 700 millions de sacs plastiques à usage unique sont encore utilisés chaque année en France.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Le département de Gironde suspend l’accueil des enfants au foyer Emmaüs de Martillac

par Simon Barthélémy et Xavier Ridon. 2 003 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les librairies indépendantes rappellent qu’elles sont (elles aussi) sur internet

par Walid Salem. 447 visites. 1 commentaire.

La préfecture dément le blocage à la gare de Bordeaux des Gilets jaunes en partance pour Paris

par Walid Salem. 2 232 visites. 1 commentaire.