Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
L’Ordre abandonne ses poursuites contre Bernard Coadou
Brèves 

L’Ordre abandonne ses poursuites contre Bernard Coadou

par Walid Salem.
Publié le 27 janvier 2016.
Imprimé le 29 janvier 2023 à 13:39
7 602 visites. 1 commentaire.
Bernard Coadou, au centre, entouré de Pierre Hurmic, Annie Carraretto, et son comité de soutien (WS/Rue89 Bordeaux)

Bernard Coadou, au centre, entouré de Pierre Hurmic, Annie Carraretto, et son comité de soutien (WS/Rue89 Bordeaux)

« J’en espérais pas tant », nous confie Bernard Coadou sous les « on a gagné » de son comité de soutien. Ce mercredi à 14h, le Tribunal d’instance de Bordeaux vient d’annoncer un désistement du Conseil départemental de l’Ordre des médecins de la Gironde de ses demandes et de sa renonciation au bénéfice de l’injonction adressée au médecin le 2 mars 2015 pour paiement des cotisations obligatoires que ce dernier refusait de payer. Ce qui signifie un abandon des poursuites.

Interrogé, l’avocat de l’Ordre, maître Frédéric Biais rappelle qu’il s’agit d’un « désistement d’instance » :

« Nous voulons laisser une chance à la médiation de trouver une solution. Les procédures peuvent reprendre plus tard si aucun accord n’a été trouvé. Dès demain, s’il le faut. »

En effet, le président de l’Ordre de Gironde, Albert Roche, avait déclaré dans le Quotidien du médecin qu’ « à la demande du docteur Coadou », une médiation est en cours. Ce que dément Pierre Hurmic, l’avocat du médecin :

« Cette médiation est à l’initiative de l’Ordre. Le fait qu’il retire les procédures montrent qu’il a quelque chose à se reprocher. »

« C’est une victoire pour nous et un échec cinglant pour eux », insiste le médecin retraité qui confirme qu’aucune médiation est en cours. Celui-ci maintient son refus de « financer la propagande de ce Syndicat médical obligatoire » et exclut sa radiation, afin de pouvoir exercer bénévolement la médecine notamment pour une association d’Action pour le développement local au Sénégal.

Derrière lui, les médecins et autres personnes de son Comité de soutien mené par Annie Carraretto ont le sourire. Ils font savoir, dans un communiqué distribué devant le tribunal, qu’un Mouvement d’insoumission ordinale partielle verra le jour sur le plan national. L’issue de l’épreuve de force enclenchée en 2012 semble d’ores et déjà donner des idées.

Aller plus loin

Sur Rue89 Bordeaux

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Un adjoint au maire de Talence poursuivi pour deux agressions sexuelles

par La Rédaction. 1 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des tags d’extrême droite sur une permanence parlementaire et une association d’aide aux immigrés à Pessac

par Simon Barthélémy. 564 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécurité sociale alimentaire : Bordeaux et la Gironde cherchent la recette pour un lancement en 2024

par Victoria Berthet. 675 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×