« Vendredi 13 », le légendaire voilier reprend vie 
Vigie 

« Vendredi 13 », le légendaire voilier reprend vie 

A LIRE SUR LEPOINT.FR

Des passionnés ramènent à la vie le mythique voilier.

(Capture d’écran)

Laissé à l’abandon près de vingt ans à Bordeaux, le mythique voilier de course « Vendredi 13 » reprend vie grâce à une poignée de passionnés bien décidés à lui faire reprendre la mer. L’occasion pour l’AFP, dont la dépêche est publiée sur le site du Point, de revenir sur l’histoire peu commune de ce navire.

Construit en 1972, le trois mâts de plus de 39 mètres, est alors le plus grand jamais construit pour une course en solitaire. Mais après deux transats, le voilier connaît une autre carrière placée sous le signe des paillettes. De croisières aux Antilles, il accueille des stars comme Eddie Barclay, Johnny Halliday, Joe Dassin ou Michel Sardou.

Cependant, en 1994, le navire, trop coûteux, est abandonné par ses propriétaires. D’abord offert au Conservatoire international de la plaisance de Bordeaux, un musée qui fermera malheureusement peu de temps après, il est abandonné en 1997 devant la Base sous-marine de Bordeaux. Il n’a plus de mat ni de quille, des déchets en tous genres l’encombrent et la pluie inonde son habitacle.

Après un appel d’offre de la mairie, le promoteur Norbert Fradin le rachète pour son futur musée de la Mer et de la Marine, dont l’ouverture est prévue en 2018 aux Bassins à flot. Il confie la rénovation à  l’association bretonne « Rêve de sens », qui aura le droit de le faire naviguer pendant 5 ans.

Pour l’heure les travaux de rénovation sont estimés à 600 000 euros, au bas mot. Mais rien n’est trop beau pour un bateau « qui parle encore aux gens ».

Lire l’article complet sur : Lepoint.fr

L'AUTEUR
Jorina Poirot
Jorina Poirot
Journaliste en formation à l'Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine

En BREF

Après l’incendie des Salinières, c’est au tour de la rue Ferrère

par Esther Suraud. 323 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La deuxième grève pour le climat mobilise moins à Bordeaux

par Lucile Bonnin. Aucun commentaire pour l'instant.

Filiale de Veolia, Soval va rafler le marché du traitement des déchets bordelais

par Simon Barthélémy. 859 visites. Aucun commentaire pour l'instant.