Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Pour l’arrivée de la LGV, manif des cheminots et traminots CGT
Brèves 

Pour l’arrivée de la LGV, manif des cheminots et traminots CGT

par Xavier Ridon.
Publié le 26 juin 2017.
Imprimé le 31 janvier 2023 à 20:52
1 133 visites. 3 commentaires.

Les fêtes se préparent pour saluer les débuts de la LGV Paris-Bordeaux et c’est aussi main dans la main que cheminots et conducteurs de tramway défileront ce lundi matin à Bordeaux. Lancé par la CGT, ce mouvement est plus revendicatif que festif.

La LGV arrive donc le 2 juillet, on commence à le savoir. En revanche, les conducteurs des tramways et les cheminots visiblement n’en savent pas assez sur leur condition de travail. Car, cette rapidité ferroviaire aura des conséquences sur le réseau TBM.

Dans un communiqué commun, la CGT Keolis Bordeaux Métropole et celle des Cheminots de Bordeaux Gare expliquent que le partenariat liant la métropole à la SNCF entrainera pour les conducteurs « des dépassements d’amplitudes » sur les lianes 1, 5, 9, 10, 11, 15 et sur les trams :

« Les conditions de travail vont se dégrader avec déjà de nombreuses difficultés à fournir le réseau. »

Les questions de matériel, d’entretiens et de manque de personnel sont en jeu selon le syndicat. Ces modifications sur le service ont été actés. Réponse ouverte mais un poil agacée du président de la métropole, Alain Juppé :

« Dès qu’on change quelque chose, il y a de l’inquiétude et quand on parle l’inquiétude disparait. »

Les cheminots accusent le projet de convention du TER « qui impactera les conditions de transport des usagers et dégradera les conditions de travail », indique l’Union Départementale CGT de Gironde. Il faut dire qu’à l’occasion de l’arrivée de la LGV, la SNCF a choisi de remettre à plat tous les horaires des TER promettant de meilleures correspondances.

Après un départ depuis la gare à 10h30, les cheminots et conducteurs se rendront au Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine où s’ouvre ce lundi la séance plénière. Ils demanderont une audience et tireront donc leur sonnette d’alarme.

L'AUTEUR
Xavier Ridon
Xavier Ridon
Rémois, devenu journaliste à Tours, installé à Bordeaux. Bref, file vers le Sud avec un micro et un stylo.

En BREF

Un adjoint au maire de Talence poursuivi pour deux agressions sexuelles

par La Rédaction. 1 280 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des tags d’extrême droite sur une permanence parlementaire et une association d’aide aux immigrés à Pessac

par Simon Barthélémy. 571 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécurité sociale alimentaire : Bordeaux et la Gironde cherchent la recette pour un lancement en 2024

par Victoria Berthet. 692 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×