Virginie Calmels : « Alain Juppé reste mon mentor et vous ne m’en ferez jamais dire du mal »
Vigie 

Virginie Calmels : « Alain Juppé reste mon mentor et vous ne m’en ferez jamais dire du mal »

[A LIRE SUR LIBÉRATION] Dans un entretien accordé à Libération, Virginie Calmels explique les raisons de son ralliement à Laurent Wauquiez, grand favori pour la présidence des Républicains, par l’envie de « reconstruire » sa famille politique. Elle se réclame de Margaret Thatcher et prône un « libéralisme populaire » comme « volonté de tirer tout le monde vers le haut au lieu de niveler par le bas ».

L’ancienne patronne d’Endemol, première adjointe d’Alain Juppé, évite de commenter le rapprochement entre le maire de Bordeaux et le président de la République :

« C’est lui qui m’a fait venir en politique. Il reste mon mentor et vous ne m’en ferez jamais dire du mal. Ceci étant dit, il est pour moi indispensable de faire exister la droite comme une des principales forces politiques plutôt qu’un grand rassemblement central face à des extrêmes. »

Cependant, elle rejette ouvertement le gaullisme revendiqué par une bonne partie de sa famille politique et invite à « sortir de l’égalitarisme » et un retour de la « méritocratie ».

Sur le libe.fr

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication

En BREF

La deuxième grève pour le climat mobilise moins à Bordeaux

par Lucile Bonnin. Aucun commentaire pour l'instant.

Filiale de Veolia, Soval va rafler le marché du traitement des déchets bordelais

par Simon Barthélémy. 796 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’incendie du parking Salinières, le tram C interrompu pour une durée inconnue

par Simon Barthélémy. 818 visites. 1 commentaire.