Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Entre 4000 et 10000 personnes ont marché pour le climat à Bordeaux
Brèves 

Entre 4000 et 10000 personnes ont marché pour le climat à Bordeaux

par Simon Barthélémy.
Publié le 8 septembre 2018.
Imprimé le 15 mai 2021 à 00:57
3 662 visites. 2 commentaires.

La Marche pour le climat a remporté un beau succès à Bordeaux, où plusieurs milliers de personnes (4000 selon la police, entre 7 et 10000 selon les organisateurs) ont défilé ce samedi entre le Miroir d’eau et Darwin.

Répondant à l’appel lancé il y a 8 jours par des Bordelaises jusqu’ici non engagées dans des mouvements associatifs ou militants, les manifestants ont voulu alerter l’opinion sur l' »état d’urgence climatique », comme l’indiquait la banderole en tête de cortège.

« +2° = 250 millions de réfugiés climatiques », « Les dinosaures ont aussi vécu ça, et ils n’ont rien fait non plus », ou, plus prosaïquement, « C’est la merde », les slogans, pour la plupart faits maison, ont témoigné du puissant sentiment d’alarme qui semble gagner une frange croissante de la population face au changement climatique.

Après un été caniculaire dans le monde entier, la multiplication des catastrophes climatiques et des études scientifiques de plus en plus pessimistes, la démission fracassante de Nicolas Hulot a sans doute contribué à un certain réveil de conscience. A titre de comparaison, la chaîne humaine du 29 novembre 2015 avait réuni un millier de participants.

Les manifestants n’étaient pas encore tous engagés sur le pont de pierre que la tête du cortège arrivait à Darwin (SB/Rue89 Bordeaux)

Le cortège se voulait familial et apolitique, mais les mouvements locaux étaient aussi visibles, qu’ils soient associatifs (Greenpeace, co-organisateur de l’évènement, Surfrider…), partisans (EELV, Insoumis, Génération-s, notamment), des députés et élus municipaux de tous bords, ainsi que les zadistes et les libertaires.

Seul hic : l’affluence inattendue, et les contraintes liées au programme du festival Climax, à Darwin, point d’arrivée de la manifestation, ont contraint les organisateurs à annuler les prises de parole et les groupes de travail qui étaient annoncés. Nombre de manifestants sont toutefois restés sur place pour écouter la conférence de l’éthologue Jane Goodall.

 

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Marcher et danser encore pour une vraie loi Climat ce dimanche à Bordeaux

par Kenza Soares El Sayed. 1 484 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Condamnée à 250000 euros d’amende, Pena Métaux va faire appel

par Simon Barthélémy. 378 visites. 1 commentaire.

Bordeaux, Bègles et Floirac solidaires de SOS Méditerranée

par Kenza Soares El Sayed. 623 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×