Pourquoi le logement devient une pierre dans le jardin des maires
Kiosque abonné  Politique  Société 

Pourquoi le logement devient une pierre dans le jardin des maires

Haro sur la densification urbaine : dans un mouvement quasi général, les communes de Bordeaux Métropole freinent la construction de logements, malgré des besoins insatisfaits. Les élus se justifient par la préservation du cadre de vie, les problèmes de circulation ou de saturation des équipements publics. Mais les arrières-pensées sont aussi électoralistes, à moins de deux ans des prochaines municipales.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Aline Chambras et Simon Barthélémy

En BREF

Jean-Luc Gleyze, parmi les frondeurs du Congrès des Départements de France

par Walid Salem. 545 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Alain Anziani en sandwich entre écologistes et marcheurs, à l’assaut de Mérignac

par Simon Barthélémy. 951 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le bordelais Christophe Hutin choisi pour représenter la France à la Biennale d’architecture de Venise

par Walid Salem. 882 visites. Aucun commentaire pour l'instant.