Enquêtes et actualités gavé locales

Déjà construit, le barrage de Caussade démoli au tribunal de Bordeaux

Dans ses conclusions au vitriol pour la retenue d’eau de Caussade (et au passage pour la préfecture du Lot-et-Garonne qui avait validé le projet), le rapporteur public demande au tribunal administratif de Bordeaux de confirmer son interdiction par l’Etat. Loin de prémunir les agriculteurs des sécheresses, cet ouvrage pourrait aggraver les pénuries d’eau liées au réchauffement climatique, estime-t-il. Le hic, c’est que cet ouvrage, construit illégalement par la chambre d’agriculture, est presque fini.

Édition abonnés
Déjà construit, le barrage de Caussade démoli au tribunal de Bordeaux

Dans ses conclusions au vitriol pour la retenue d’eau de Caussade (et au passage pour la préfecture du Lot-et-Garonne qui avait validé le projet), le rapporteur public demande au tribunal administratif de Bordeaux de confirmer son interdiction par l’Etat. Loin de prémunir les agriculteurs des sécheresses, cet ouvrage pourrait aggraver les pénuries d’eau liées au réchauffement climatique, estime-t-il. Le hic, c’est que cet ouvrage, construit illégalement par la chambre d’agriculture, est presque fini.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :


#caussade

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options