Élu bordelais d’extrême droite, François Jay est-il un marchand de sommeil ?
Kiosque abonné  Société 

Élu bordelais d’extrême droite, François Jay est-il un marchand de sommeil ?

Conseiller municipal et métropolitain du SIEL, François Jay ferraille contre la politique d’InCité, la société d’aménagement publique en charge de la réhabilitation du centre ancien de Bordeaux. Au risque d’un mélange des genres total : gros propriétaire immobilier, l'élu est sous le coup d’une obligation de travaux votée par la Ville pour l'un de ses bâtiments, habité par 40 locataires, principalement des étudiants d'origine chinoise, jugé surpeuplé et comportant des logements non déclarés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

ANV-Cop21 Gironde décroche trois portraits de Macron dans le Médoc

par Walid Salem. 425 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le groupe Sud Ouest veut supprimer 132 postes dont 18 journalistes

par La Rédaction. 383 visites. 2 commentaires.

Soixante personnes expulsées du Gars rage, squat géré par Le Squid à Bordeaux

par La Rédaction. 1 076 visites. Aucun commentaire pour l'instant.