Chorales : enfants ou adultes, les Bordelais poussent la chansonnette
Culture  Vie pratique 

Chorales : enfants ou adultes, les Bordelais poussent la chansonnette

Suites aux annonces du ministère de l’éducation, la ville de Bordeaux prépare avec le conservatoire Jacques-Thibaud un plan d’action destiné à proposer une activité vocale dans les 49 écoles élémentaires de la ville. La chanson n’ayant pas d’âge, d’autres initiatives extrascolaires invitent petits et grands à chanter sur le bord des quais.

En chorale c’est avant tout l’harmonie qui compte. Pourtant des inégalités dans la pratique du chant à l’école élémentaire subsistent. Un état des lieux sur l’existence de chorale en milieu scolaire, a montré que, pour l’année scolaire 2018-2019, sur les 49 écoles élémentaires de la ville de Bordeaux, certaines ont une activité très poussée.

L’école Labarde a notamment fait chanter les élèves en chorale tout au long de l’année et donné une représentation le 11 juin à la salle des fêtes du Grand Parc à destination des parents. Les étudiants de la faculté de musicologie ont apporté leur concours en orchestrant les chants sous la direction de leur professeur.

« La chorale a été un de nos projets phares cette année dans la mesure où il était en lien avec la nouvelle dénomination de l’école, « école Anne Sylvestre » et que les élèves ont même eu l’occasion de chanter pour Mme Sylvestre le 12 avril avant l’inauguration de la nouvelle plaque par le maire Nicolas Florian », indique la directrice de l’établissement, Marine De Broca-Célérier.

11 écoles n’ont aucune activité de ce type (Abadie, Achard, Balguerie, Barbey, David Johnston, Deyries, Alphonse Dupeux, Vaclav Havel, Lac II, Stéhelin, Vieux Bordeaux).

Un projet qui donne le « la »

C’est là que « le plan chorale » intervient. L’objectif est d’établir un accompagnement avec les équipes éducatives pour que, dès septembre 2019, 100% des écoles aient une chorale. Cette prise de décision fait suite à l’émergence d’un « plan chorale » national annoncé par les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture en 2017.

« C’est une ambition simple et forte à la fois car cela témoigne d’une envie de cohésion sociale, estime Emmanuelle Cuny, adjointe au maire chargée de l’éducation. Tout ce qui touche à la culture doit avoir sa place à l’école. »

Pour que cette cacophonie entre les écoles soit effacée du paysage Bordelais, le Conservatoire de Bordeaux, en lien avec la direction des services départementaux de l’éducation nationale de la Gironde, souhaite co-construire avec les équipes enseignantes des solutions sur-mesure pour chaque école.

Concrètement, une création de poste a eu lieu au sein du Conservatoire de Bordeaux pour superviser ce projet éducatif et culturel. Emmanuel Vranckx a été nommé chargé de projets Classes Artistiques et Plan Chorale. Il suivra scrupuleusement toutes les écoles de la ville et interviendra directement dans les classes.

Pour l’instant, rien n’a été précisé sur les moyens financiers supplémentaires pour les écoles. Une partition qui reste à écrire mais un objectif politique qui reste « clair et déterminé » selon Fabien Robert, premier adjoint au maire de Bordeaux chargé de la culture.

Ce type d’initiative tend aussi à inviter, à travers les enfants, les familles à venir sur les scènes publiques, à écouter de la musique et pourquoi pas à pousser la chansonnette à leur tour…

Les adultes aussi trouvent leurs voix 

Unisson ou trois voix. Chanson française ou musique classique. Chants baroques ou gospels… Les chorales ne manquent pas à Bordeaux ! Il en existe au moins une quinzaine, qu’elles soient associatives ou institutionnelles.

Il y en a pour tous les goûts. Chacun peut trouver une chorale qui lui correspond. Certains choristes aiment les gros chœurs et d’autres ont envie de commencer… Bonne nouvelle : à Bordeaux, il y a de tout pour satisfaire tout le monde.

Alexis Duffaure est maître de chapelle de la Cathédrale Saint-André, chef assistant à l’Opéra de Bordeaux et dirige plusieurs chœurs. Il anime notamment le Chœur liturgique de la Cathédrale qui accueille amateurs et professionnels pour chanter gratuitement.

Auparavant, le Grand Cœur du Conservatoire était sous sa direction. Cette chorale accueille toujours les amateurs et les plus motivés. Le chef d’orchestre suit aussi le Chœur Voyageur, un groupe de jeunes chanteurs (18-30ans), avec des bagages musicaux avancés. Ce touche-à-tout est l’illustration même de la densité des chorales qui existent à Bordeaux.

Le Choeur Voyageur dirigé par Alexis Duffaure au concours national du Florilège de Tours en 2009

« Chanter, tout le monde peut le faire sous la douche. La chorale, elle, permet une construction harmonique et mélodique, explique Alexis Duffaure. C’est un travail d’équipe, d’écoute et il y a une symbiose incroyable qui nait entre les personnes. Il n’y a plus de différences sociales ou générationnelles. On est tout nu, il ne reste plus que l’humain. »

D’abord, il faut se lancer pour chanter. Ensuite, il faut trouver sa chorale, et cette étape est primordiale. Comment faire ? De nombreuses associations proposant des pratiques vocales sont présentes sur le site de la ville de Bordeaux. Faire un tour au Conservatoire de Bordeaux pour chiner quelques informations est aussi une solution efficace. Enfin, sur la Toile, une dizaine de choeurs sont répertoriés sur le site de la La Corde Vocale.

L’offre musicale bordelaise regorge de surprises. L’association Citadel fait chanter tout le monde sur du Gospel, la chorale Uniisson Bordeaux propose un répertoire actuel 100% pop, et Eguzki Lore fait découvrir des chants profanes et sacrés du répertoire traditionnel basque… A vos vocalises !

Quelques chorales pour débutants :

  • Grand choeur du Conservatoire : toute personne intéressée par une pratique vocale au sein d’un choeur mixte à 4 voix composé d’une soixantaine de choristes amateurs
  • Les ateliers de la chorale de l’association Chant Libre
  • Chorale Uniisson Bordeaux
  • Ensemble Vocal Arianna de Pessac

Quelques chorales pour les confirmés : 

  • La chorale Clé De Potes à Pessac : acceptation conditionnée à l’avis donné par le chef de chœur après audition
  • Choeur Opus 33 : acceptation sur audition
  • Groupe Vocal La Psallette : rencontre avec le Chef de Choeur afin de préciser les capacités musicales, le timbre de la voix, la motivation du choriste
  • Chorale Crescendo Bordeaux : selon les besoins des pupitres, la motivation, lecture des notes, justesse de voix, expériences musicales, savoir-être…
L'AUTEUR
Lucile Bonnin
Lucile Bonnin
Étudiante en Journalisme Culturel et future journaliste.

En BREF

Pierre Hurmic, candidat de l’urgence climatique à la mairie de Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 185 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chérot, le projet du métro à Bordeaux tombe à l’eau

par Walid Salem. 1 023 visites. 7 commentaires.

Le MacDo de la rue Sainte-Catherine porte plainte contre les Jeunes pour le Climat

par Claire Mayer. 2 483 visites. Aucun commentaire pour l'instant.