Ilot de fraîcheur : « c’est qu’on a chaud aux fesses pour les municipales »
Le Crocnote 

Ilot de fraîcheur : « c’est qu’on a chaud aux fesses pour les municipales »