Enquêtes et actualités gavé locales


Alliance(s) à gauche, pourquoi ça coince à Bordeaux

Si Pierre Hurmic a reçu ce lundi la visite médiatisée de Yannick Jadot, la tête de liste EELV aux municipales n’est pas encore parvenue à fédérer toute la gauche derrière sa candidature. Les négociations sont particulièrement ardues avec le Parti socialiste, peu résolu à jouer les seconds rôles dans une élection majeure.   L’indécision règne aussi à la gauche de la gauche.

Édition abonnés
Alliance(s) à gauche, pourquoi ça coince à Bordeaux

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Bordeaux maintenant !

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options