Block Friday contre Black Friday : blocage de grandes enseignes bordelaises
Ecologie  Société 

Block Friday contre Black Friday : blocage de grandes enseignes bordelaises

200 personnes ont obligé Apple store, les Galeries Lafayette et d’autres boutiques à Bordeaux à baisser les rideaux une partie de l’après-midi. L’objectif : protester contre l’impact environnemental et social lié à la surconsommation. 

Les portes de l’Apple Store et des Galeries Lafayette resteront closes en cette fin de journée tant annoncée de Black Friday. Près de deux cent personnes ont répondu à l’appel Block Friday d’Extinction Rebellion, Youth For Climate et ANV-COP 21, et sont venues dénoncer la surconsommation et ses dérives. 

« Avec 2 milliards d’euros gagnés par Amazon le seul jour du Black Friday, tout ça pour des objets inutiles produits à l’autre bout de la planète, on se devait de faire quelque chose » explique Lucas, étudiants au lycée Toulouse-Lautrec.

Lucas n’est pas engagé habituellement mais certains de ses camarades de classe l’ont convaincu de se joindre à l’action du jour.

Le cortège des jeunes de Youth for climate (YFC), parti de la place de la Victoire vers 14h, a rejoint les activistes d’Extinction Rebellion (XR) devant le magasin de la marque à la pomme peu après le début de l’action. Une quinzaine de militants a envahi la boutique vers 15h tandis que d’autres se sont installés dehors pour bloquer les portes.

Sur les bouches, les mêmes mots : « évasion fiscale », « pollution », « surexploitation des ressources naturelles » et « exploitation dans les pays en voie de développement. »

« Une réussite »

Vers 16 h, les activistes enfermés dans la boutique seront finalement évacués par les forces de l’ordre, sous les huées des manifestants. Mais ils ne lèveront cependant pas le camp et les allers-retours entre l’Apple Store et les Galeries Lafayette s’enchainent.

Car à quelques mètres de là, l’action se veut pédagogique avant tout. Une banderole invitant les promeneurs à consommer responsable au sein de la boutique de la croix-rouge côtoie les bâches vertes et noires d’XR. Les tas de vêtements et d’appareils électroménagers usagés interpellent les passants. Beaucoup s’arrêtent et échangent entre eux, voire posent des questions aux membres de collectifs sur place. 

« C’est la première fois qu’on fait une action d’une telle ampleur à Bordeaux avec plusieurs collectifs. Malgré une intervention policière assez virulente, l’Apple store et la Fnac ne rouvriront pas et on étend notre action devant les Galeries Lafayettes, H&M et Sephora. C’est carrément une réussite. » conclut Agrippine.

L'AUTEUR
Eloïse Bajou
Journaliste fraichement issue de l'Ecole Publique de Journalisme de Tours (EPJT), photojournaliste au sein du collectif Macadam Press et ex-professionelle de santé dans le social.

En BREF

Tram vers l’aéroport : le recours de TransCub rejeté

par La Rédaction. 782 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vendredi 29 novembre, bloquez ou boycottez le Black Friday et Amazon

par La Rédaction. 577 visites. 1 commentaire.

Des féministes s’opposent à la projection du film de Roman Polanski à l’Utopia

par Antoine Cariou. 1 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.