A Bordeaux, des réveillons solidaires pour réchauffer les cœurs en hiver
Vie pratique 

A Bordeaux, des réveillons solidaires pour réchauffer les cœurs en hiver

Plusieurs initiatives solidaires à Bordeaux offrent aux plus fragiles de fêter Noël et le Jour de l’An. Une occasion pour créer du lien et rompre l’isolement des personnes en difficulté autour d’un repas de fête.

La Chocolatada : un temps fort solidaire ouvert à tous

Cette année encore, les associations Les P’tits Gratteurs, Graines de solidarité, Yakafaucon, l’Epicerie Solidaire, Promofemmes, le foyer Minoa, le Wanted Café et La Cloche et Mine de Rien co-organisent un repas solidaire pour noël. Une tradition qui commence à faire date dans le paysage bordelais :

« On organise ce temps fort solidaire chaque vendredi avant les vacances de noël depuis 2002, explique Isabelle Chauvin Audibert des P’tits Gratteurs. »

Le principe est simple : proposer un repas ouvert à tous, pour partager ensemble un moment de solidarité. Gratuit et ouvert à tous, l’évènement sera suivi à 16 heures d’une distribution de crêpes, de gaufres et de chocolat chaud en collaboration avec la Maison des Familles de Bordeaux et le Centre d’animation Saint-Michel.

L’association Mine de Rien ouvrira tout au long de la journée une zone de gratuité. En parallèle, Récup’r et Ludoludik proposeront des jeux et des animations aux enfants avant qu’un spectacle de magie ne soit organisé sur la place à 17 heures.

150 à 200 personnes sont attendues pour le gouter et 50 à 80 personnes pour le repas du midi.

Pour prolonger la fête dans la soirée, la Cloche, Yakafaucon et Habitants avec & sans domicile organisent une auberge espagnole de noël dès 19h 30 au Petit Grain. Chacun est invité à cuisiner pour partager un bon buffet !

Place Pierre Renaudel (parvis de l’église Sainte-Croix)
Le 20 décembre de 12h à 19h
Ouvert à tous
Contact : Isabelle Chauvin Audibert (06 21 44 26 37)

Un réveillon solidaire au pôle social de Ravezies 

Le pôle social de Ravezies organise lui aussi son réveillon solidaire, ce vendredi à partir de 19h, pour la deuxième année consécutive. L’espace d’accueil et d’accompagnement des personnes en situation de précarité qui regroupe depuis 2017 les Restos du Cœur, la Halte 33 et le Diaconat de Bordeaux rassemblera près de 150 personnes pour fêter noël. 

L’initiative, financée par un appel à projet de la Fondation de France, permettra de rompre l’isolement des personnes accueillies par les associations pour qu’ils se rencontrent autour d’un repas de fête. Pour l’heure, ils sont les seuls à être concernés par l’évènement qui pourrait s’ouvrir à d’autres si le pôle ne parvenait pas à réunir 150 personnes. Les enfants présents sur place recevront tous un cadeau avant d’assister à un spectacle :

« On accueille depuis dimanche une compagnie de théâtre qui prépare une représentation en compagnie de ceux qui fréquentent le centre. C’est parfois compliqué d’arriver à se coordonner car tous ne parlent pas la même langue mais c’est une véritable opportunité pour créer du lien, explique Thollas Uriel, un des directeurs du Diaconat de Bordeaux. »

Pôle social de Ravezies
Le 20 décembre à 19h
Sur invitation

La Ville de Bordeaux ouvre sa table aux plus démunis

Comme à son habitude depuis 1999, la mairie de Bordeaux organise elle aussi un réveillon de noël pour les plus pauvres, vendredi soir. En tout, 300 personnes ont été invitées à partager un repas dans les salons du Palais Rohan par les structures d’hébergement d’urgence qui recueillent les personnes les plus fragiles du département et de la métropole.

« En cuisine, c’est le personnel municipal volontaire qui se mobilisera » précise Alexandra Siarri, adjointe au maire de Bordeaux en charge de la cohésion sociale et territoriale.

L’évènement accessible uniquement sur invitation est déjà complet.

Au Palais Rohan (la mairie) à Bordeaux
Le 20 décembre
Sur invitation

Une Grande tablée de Noël solidaire place de la Victoire 

Chaque mercredi, dans la cuisine du collectif de la Piraterie les odeurs de soupe, de tartes et autres gâteaux en tout genre chatouillent les narines des bénévoles qui s’attèlent à la préparation de la tablée solidaire hebdomadaire dédiée aux plus précaires, place de la Victoire.

Une tablée en préparation dans les cuisines du collectif La Piraterie (AC/Rue 89 Bordeaux)

Samedi 21 décembre, le collectif organisera une tablée spéciale noël en coopération avec Wanted Community, Ami 33, les gratuits BDM, Graine de solidarité, les Maraudes du cœur et le Calk.

L’idée : se réunir autour d’un moment de partage et oublier un temps les difficultés de l’hiver. Des vêtements chauds, des cadeaux et également des produits d’hygiènes seront distribués par les associations. Un concert de rock alternatif du groupe « A l’ouest » sera également organisé au cours de la soirée.

« D’ordinaire les tablées organisées à la Victoire regroupent une centaine de personnes le mercredi, mais cela peut monter plus haut, raconte Rachid, de la Piraterie. On rassemble parfois jusqu’à 200 personnes. On ne reçoit pas que des personnes à la rue, il y a aussi des gens qui ont simplement du mal à boucler leur mois alors on se sert les coudes. »

Les associations présentes continueront tout au long de l’hiver d’œuvrer pour les plus démunis. L’association Les gratuits BDM continue à organiser ses récupérations de gants, de bonnets et d’écharpe contre une boisson chaude au Wanted café, qui organisera également une tablée spéciale noël le 29 décembre.

Au marché des Capucins, l’association Graine de solidarité prépare elle un couscous à 1 euro tous les samedis de 19 à 21 heures en hiver.

Place de la Victoire
Le 21 décembre à partir de 20h
Ouvert à tous

Le moteur de recherche Lilo se mobilise pour les sans-abris : « petit papa noël quand tu descendras du web »

Pour la quatrième année consécutive, les internautes volontaires du moteur de recherche Lilo délaisseront leur clavier le temps d’une journée pour aller à la rencontre des sans-abri de Bordeaux. A partir de 10h, samedi 21 décembre, ils partageront un moment avec eux pour leur offrir le cadeau de leur choix accompagné de mots chaleureux d’internautes.

Le moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux a récolté plus de 30 000 euros au terme de sa campagne démarrée à l’échelon national le 2 décembre. Les internautes mobilisés achèteront sur place les cadeaux choisis par les personnes sans-abri elles-mêmes pour les leur offrir accompagnés de petits mots de solidarité laissés par des contributeurs volontaires.

Dans les rues de Bordeaux
Le 21 décembre à partir de 15h

Un noël solidaire pour les enfants de la Zone Libre à Cenon

Depuis novembre dernier, 260 personnes ont trouvé refuge à la Zone Libre, un squat solidaire situé dans un ancien foyer pour personnes âgées laissé à l’abandon à Cenon. Parmi elles, de nombreuses familles et près d’une centaine d’enfants.

Dimanche 22 décembre, ils pourront eux aussi fêter noël grâce à la mobilisation des Gratuits de Bordeaux, des Maraudeurs, de l’école Van Gogh de Cenon, des Riders de Bordeaux et du rocher de Palmer. Ensemble ils ont récolté plus de 400 jouets qui seront distribués aux parents dimanche au matin par le collectif égalité des droits rive droite. Les dons récoltés permettront également l’aménagement d’une zone de jeu et d’un parc à vélo pour les enfants.

« On a récolté tellement de jouets qu’on va maintenant les redistribuer dans d’autres endroits de l’agglomération comme à la Vida Loca à Cestas, à Mérignac, aux Mères veilleuses près de la gare ou encore à la Maison blanche, cours de la Marne », explique Bernie, membre du comité de soutient de la Zone Libre.

Après la distribution des cadeaux, les enfants pourront assister, à partir de 15 heures, à un spectacle de clown et à la diffusion d’un film.

A la Zone Libre (Tram A, La Morlette)
Le 22 décembre à partir de 15h

Les cadeaux récoltés par l’association Egalité des droits Rive droite pour le noël de la Zone Libre ( Collectif égalité des droits)

Un nouvel an solidaire avec les Détritivores

Si cette année, l’association Les Détritivores organise son propre réveillon de fin d’année, c’est avant tout grâce à un constat :

« L’année dernière, avec des amis on s’était interrogés sur l’intérêt du Nouvel An. Finalement, on était tous d’accord. C’est une fête sans intérêt qui nous pousse à la consommation. On a donc décidé de créer un évènement solidaire entre noël et le réveillon pour créer du lien social, explique Lucie Ouvrard, la fondatrice de l’association. »

Pour la seconde année consécutive, l’association qui revalorise les biodéchets de la métropole tout en créant des emplois pour les personnes en difficulté sociale ou en situation de handicap, réunira ses employés autour d’une table de fête. Un évènement accessible uniquement sur invitation qui se déroulera à Darwin le 31 décembre.

L’an passé, l’association avait accueilli une quarantaine de personnes. Ils seront une centaine cette année à être conviés en accord avec les organismes sociaux du territoire (OFII, CCAS) pour fêter ensemble le passage à 2020.

Darwin, quai des Queyries à Bordeaux
Le 31 décembre 
Sur invitation

L'AUTEUR
Antoine Cariou
Antoine Cariou
Étudiant à Sciences Po Bordeaux, breton et néo-bordelais - a troqué le cidre pour les cannelés il y a 3 ans.

En BREF

Coronavirus : inquiétude et dépistage aux Chartrons et au Grand Parc à Bordeaux

par Walid Salem. 34 532 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les élus évoquent des « craintes » pour Getrag Ford Transmissions à Blanquefort

par Walid Salem. 739 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des affiches anti-Ceta sur les bureaux des députés Marcheurs à Bordeaux

par Théo Uhart. 645 visites. 2 commentaires.