Coronavirus : l’accès aux plages de Nouvelle-Aquitaine également interdit
Brèves 

Coronavirus : l’accès aux plages de Nouvelle-Aquitaine également interdit

Le confinement se durcit. Afin de faire respecter les règles visant à endiguer l’épidémie de Covid-19, la préfecture de Nouvelle-Aquitaine a annoncé ce jeudi l’interdiction des déplacements sur les plages et sentiers du littoral et plans d’eau de la région, sauf pour les activités professionnelles exigeant la proximité immédiate de l’eau.

« Face à la vague de propagation du virus, il est très compliqué de gérer tous les attroupements qui se produisent naturellement sur la plage avec les beaux jours », a expliqué la préfète de région, Fabienne Buccio. « Or nous ne sommes pas en vacances ».

Mercredi, rappelle la préfecture dans un communiqué, la présence de nombreux promeneurs et surfeurs sur les plages du Médoc, majoritairement à Vendays-Montalivet ainsi que sur les plages du bassin d’Arcachon, avait conduit plusieurs maires du littoral à prendre des mesures similaires d’interdiction d’accès. L’arrêté préfectoral permet d’étendre ces mesures à l’ensemble des plages, lacs et étangs du département de la Gironde.

Valable jusqu’au 31 mars, la mesure vise également les quais de Bordeaux, interdits d’accès par un arrêt municipal, à la demande de la préfecture.

Les contrevenants sont passibles d’une amende de 135 euros. 144 verbalisations ont ainsi été dressées dans le département, dont 124 pour la seule zone de police de Bordeaux.

Fermeté

Après une période de pédagogie à l’égard des personnes enfreignant les règles du confinement – ne sortir que pour des raisons impératives, seul, et en restant à proximité de son domicile -, les autorités ont ainsi adopté dès mercredi « une posture plus ferme », selon l’expression d’Olivia Poupot, commandante du groupement de gendarmerie de la Gironde.

« Sous prétexte qu’ils sont confinés ensemble, beaucoup de gens font des activités ensemble, indique Olivia Poupot. Or les personnes doivent limiter leurs déplacements au strict nécessaire, et que pendant ce temps le reste du groupe reste lui confiné dans son logement. Nous concentrons nos actions sur celles qui font des courses en familles ou qui se promènent sur la plage et dans les espaces verts sans respecter les distances entre elle. »

La préfecture annonce donc un renforcement des contrôles sur le littoral, en prévision du week-end et du temps printanier. Pour l’instant entre 50 et 90 patrouilles (de trois policiers chacune) opèrent dans la zone de Bordeaux et une douzaine dans celle d’Arcachon. Deux escadrons (115 hommes et femmes chacun) de gendarmerie patrouillent en Gironde, deux en Charente-Maritime et un dans les Landes, plus deux escadrons de CRS dans la région.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Un refuge pour les sans domicile et leurs chiens à Darwin

par La Rédaction. 2 515 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Alerte sur des troubles cardiaques liés à la chloroquine en Nouvelle-Aquitaine

par La Rédaction. 2 557 visites. 7 commentaires.

Confinement : ça sent le fumier à Bordeaux et ce serait vachement bien

par Walid Salem. 53 551 visites. 6 commentaires.