Enquêtes et actualités gavé locales


La vente des œuvres de street art rapporte 21000€ aux étudiants précaires

39 œuvres ont été vendues lors de l’opération Campus-19 à l’IUT Bordeaux Montaigne. Celles de Jef Aérosol et Speedy Graphito ont dépassé les 4000€ chacune.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

La vente des œuvres de street art rapporte 21000€ aux étudiants précaires

« Objectif plus qu’atteint » se réjouit Oscar Motta Ramirez. L’initiateur du projet Campus-19, porté par un groupe d’enseignants et de bénévoles pour venir en aide aux étudiants précaires, mis en danger par la crise sanitaire et le confinement, se félicite du succès de son opération et la mobilisation qu’elle a provoquée.

C’est finalement 39 street artistes (contre 22 le premier jour) qui ont soumis leurs œuvres pour cette vente ouverte le 4 mai et close ce dimanche 10 mai à minuit. Au total, 32 acquéreurs ont permis de réunir 21000€ de promesses d’achats. Les œuvres des deux têtes d’affiches, Jef Aérosol et Speedy Graphito, ont dépassé les 4000€ chacune (le chiffre précis n’a pas été communiqué volontairement).

« Les acquéreurs doivent verser leurs promesses d’achat d’ici une semaine. Au-delà, l’œuvre reviendra au deuxième plus offrant », précise Oscar Motta Ramirez.

En effet, environ 1000 propositions d’achat ont été faites lors de cette semaine sur la page Facebook de la vente. Avant leur remise aux acquéreurs, les œuvres seront exposées du 6 au 17 juillet à la galerie Magnetic ArtLab (sous réserve de conditions sanitaires).

Les fonds collectés iront au profit des étudiants de l’IUT Bordeaux Montaigne avec la coordination de l’association d’enseignants Mediatices.


#solidarité

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options