Vers une réouverture des plages de Gironde dès le week-end du 16 mai
Brèves 

Vers une réouverture des plages de Gironde dès le week-end du 16 mai

La quasi totalité des communes du littoral girondin devraient pouvoir ouvrir leurs plages dès le week-end prochain, samedi 16 mai, a annoncé ce mardi la préfecture de la Gironde.

Fermées par arrêté préfectoral au début du confinement, ces plages auront toutefois des horaires d’ouverture de 9h à 19h, afin « d’éviter les apéros et les moments festifs regroupant du monde le soir ». N’y seront autorisées que des pratiques « dynamiques » – baignades, promenades, jogging, surf… – et non « statiques ».

17 des 20 mairies concernées, qui militent en ce sens, ont transmis des dossiers aux services de l’Etat, suite à la possibilité donnée aux préfets par le maire d’accorder des dérogations à celles qui le souhaitent. Seules les communes du Teich et de Biganos, qui, au fond du Bassin d’Arcachon, n’ont pas de plage proprement dite, et celle du Verdon, qui souhaite maintenir l’interdiction pour des raisons sanitaires, n’ont pas sollicité la préfecture.

Pas de « plages mixtes »

Celle-ci devrait probablement donner son feu vert, et l’annoncer aux élus concernés lors d’une nouvelle réunion ce vendredi. Elle compte aussi encourager le maire d’Arcachon à retirer sa demande d’autorisation pour une « plage mixte », à la fois dynamique et statique.

« Nous ne voulons pas une exception dans le dispositif, car cela pourrait attirer beaucoup de monde sur les plages d’Arcachon », justifie Fabienne Buccio.

La préfète indique que le même processus de dérogation est en vigueur pour les plages des plans d’eau intérieur (lacs…) : les communes doivent se tourner vers la préfecture pour demander une autorisation. Elle va peut-être enfin voir le bout du tunnel sur ce dossier épineux, qui mobilise une forte attention des élus et médias depuis le début du printemps.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. 224 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 316 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 228 visites. 1 commentaire.