Pierre Hurmic veut d’abord « rééquilibrer la place de la voiture » à Bordeaux
Brèves 

Pierre Hurmic veut d’abord « rééquilibrer la place de la voiture » à Bordeaux

Le maire de Bordeaux élu ce dimanche a tenu à apporter une nuance à l’information qui circule dans les médias. L’interdiction de la voiture est « une vision de long terme ».

« Nous avons expliqué tout au long de notre campagne que nous rééquilibrerions la place de la voiture en ville. C’est ce que nous allons faire car nous considérons que c’est le mandat que les électeurs et électrices Bordelais nous ont donné. »

Dans un communiqué de presse, le nouveau maire de Bordeaux, l’écologiste Pierre Hurmic, a tenu à calmer le « buzz » après l’annonce d’une « interdiction de la voiture en ville » titré par 20 Minutes. Les propos rapportés par l’édition bordelaise du média et repris par d’autres seraient « approximatifs et mal compris ».

« Mal compris »

En effet, dans l’entretien accordé, et en réponse à une question sur les pistes cyclables, il souligne que « 70% de la voirie est consacrée à la voiture, or elle représente 29% des déplacements dans Bordeaux ». On peut lire :

« Je ne veux pas interdire la voiture, mais rééquilibrer les choses, même si à terme je pense qu’on ira vers une interdiction. Mais, pour le moment, on va y aller calmement. »

Une nuance est tombée plus tard :

« L’interdiction de la voiture dans les centres-villes correspond à une vision de long terme et sur certains périmètres urbains, vision qui est déjà partagée par de nombreuses villes européennes. »

En effet, revoir la place de la voiture en centre-ville est une proposition que partage beaucoup de maires écolos. A Paris, la maire Anne Hidalgo a déjà prévu le « 100% vélo ». À Lyon, le nouveau maire Gregory Doucet aussi et évoque également le « 100% marchable ».

Le communiqué de Pierre Hurmic précise que « l’urgence est de mettre tout en œuvre pour proposer aux habitants des solutions alternatives ». Le candidat a voulu par cette mise au point « s’assurer que le message était bien compris ».

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Coronavirus : inquiétude et dépistage aux Chartrons et au Grand Parc à Bordeaux

par Walid Salem. 34 595 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les élus évoquent des « craintes » pour Getrag Ford Transmissions à Blanquefort

par Walid Salem. 787 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des affiches anti-Ceta sur les bureaux des députés Marcheurs à Bordeaux

par Théo Uhart. 678 visites. 2 commentaires.