Quatre nouvelles lignes TransGironde et plus de cars pour la rentrée
Brèves  Vie pratique 

Quatre nouvelles lignes TransGironde et plus de cars pour la rentrée

A partir de ce mardi 1er septembre, l’offre de cars TransGironde va augmenter en Gironde. Quatre lignes supplémentaires vont être créées, ainsi que des départs plus tardifs de Bordeaux les week-end sur onze lignes régulières.

L’une des dernières nées est la 304 entre Bordeaux (Quinconces) et Saint-Émilion, même si elle ne fonctionnera qu’en « période d’été et intersaison ». Autre création, la 502 circulera entre Talence Peixotto, sur le campus universitaire, et Cabanac-et-Villagrains (au sud de métropole bordelaise et de la Brède).

La 213 reliera elle Saint-André-de-Cubzac et Saint-Christoly-de-Blaye, desservant plusieurs communes de la ligne 215 qui est elle supprimée. Un car Libourne-Périssac (ligne 318) va également être mise en service.

L’offre kilométrique va ainsi augmenter de 15%, et 270 communes seront désormais desservies par le réseau interurbain de Gironde, piloté par la Région Nouvelle-Aquitaine. Le TransGironde franchit les frontières départementales, avec l’extension de la ligne 212 Blaye – Pleine Selve qui desservira les communes de Jonzac et Mirambeau (Charente-Maritime). D’autres lignes rallieront Parentis-en-Borne, Biscarosse (Landes) ou encore Villefranche et Lonchat (Dordogne).

Des trajets plus réguliers et plus tardifs

La ligne Arsac-Blanquefort (704) sera étendue jusqu’à la zone aéroportuaire de Mérignc pour desservir les entreprises de ce secteur. Après le succès du car express Bordeaux – Créon, un service équivalent pourrait être lancée entre Blaye et la métropole, indique la Région à Rue89 Bordeaux.

Afin de favoriser les déplacements loisirs, des départs plus tardifs (après 22h ou 23h) seront proposés sur 11 lignes TransGironde les samedis et dimanche depuis Bordeaux Métropole et à destination de tous les secteurs. La ligne Bordeaux -Carcans (710) qui ne fonctionnait que l’été et en intersaison devient régulière. De nouveaux allers-retours sont créés sur la plupart des lignes desservant le Bassin, le Médoc et l’Entre-Deux-Mers.

Enfin, la Région Nouvelle Aquitaine s’est également équipée d’une centaine de véhicules qui en 2021 circuleront sur 12 lignes avec une motorisation alternative au gasoil – 11 rouleront au biogaz (dont les 505, 601, 602) ; et une (la 704) sera électrique.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

L’édition 2020 du Fifib, chamboulée par la crise, se tient du 14 au 19 octobre

par La Rédaction. 298 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le conseil d’État n’interdit pas certaines chasses traditionnelles

par Céline Belliard. 3 608 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Khuzama, Syrienne d’Alep, en cuisine au Garage Moderne

par Walid Salem. 798 visites. Aucun commentaire pour l'instant.