Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Azevedo Manuela : « Promouvoir l’art de rue et réinvestir l’espace public »
Boîte à idées  Forum des acteurs culturels de Bordeaux 

Azevedo Manuela : « Promouvoir l’art de rue et réinvestir l’espace public »

par Azevedo Manuela.
Publié le 12 octobre 2020.
Imprimé le 23 janvier 2021 à 06:09
534 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La comédienne Azevedo Manuela livre son témoignage et ses propositions à l’appel de Rue89 Bordeaux en vue du Forum des acteurs culturels à Bordeaux. Cette initiative indépendante vise à fournir une synthèse des contributions pour les débats et les réflexions sur la politique culturelle locale.

Je suis comédienne et j’ai une compagnie, Le Coin Tranquille produit par Zazous Productions. La compagnie embauche jusqu’à 8 artistes selon les projets.

Du fait de cette épidémie, nous avons perdu une trentaine de dates de mars jusqu’à début juillet 2020, et le bal des annulations a repris pour le mois d’octobre. Nous n’avons que peu de perspectives pour la suite car les structures qui nous programment sont frileuses et un peu perdues dans cette jungle de directives contradictoires…

Chacun fait comme il peut, agit avec la peur que le couperet tombe : être identifié comme « cluster » [un foyer de contagion Covid-19, NDLR]. 

Réinvestir l’espace public

Bref, face à cela, la compagnie ne propose plus de spectacles pour le moment, mais des petites formes solos avec une petite jauge, sans contraintes matérielles, pour s’adapter au plus près des contraintes sanitaires et répondre aux inquiétudes.

Il m’est d’avis que l’art de rue devrait être promu durant cette période car il crée du lien entre le public et les artistes, sans trop de contraintes sanitaires, et réinvestit l’espace public.

Je crois aussi que des lieux de résidence doivent être davantage ouverts aux compagnies pour qu’elles puissent créer, à nouveau… Je ne parle pas de celles qui ont pignon sur rue. Je parle des petites compagnies qui font un travail de terrain souvent invisible.

Et pour terminer, j’aimerais qu’il y ait des « assises » culturelles, où tous les artistes bordelais et alentours seraient invités et pourraient trouver une dynamique culturelle locale fédératrice.

L'AUTEUR
Azevedo Manuela
Comédienne, compagnie Le Coin Tranquille

En BREF

Covid-19 : en Nouvelle-Aquitaine, 2100 morts de plus en 2020

par La Rédaction. 1 054 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bras de fer entre Ford et Bordeaux Métropole contre l’arrivée d’Amazon à Blanquefort

par Simon Barthélémy. 2 314 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des associations contestent le taux de la préfète de Gironde sur l’occupation des hébergements d’urgence

par Walid Salem. 1 731 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×