L’otage bordelaise Sophie Pétronin libérée au Mali
Brèves 

L’otage bordelaise Sophie Pétronin libérée au Mali

« Sophie Pétronin est libre », a tweeté ce jeudi Emmanuel Macron, peu après l’annonce par la présidence du Mali que l’humanitaire bordelaise, retenue en otage depuis 2016, venait d’être relâchée et était en route pour Bamako.

Engagée dans une ONG d’aide auprès d’orphelins maliens, « Association d’aide à Gao », qu’elle avait fondée en 2004, Sophie Pétronin, 75 ans, avait été enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés dans le nord du pays. Sa libération pourrait avoir été obtenue contre celle de plusieurs combattants djihadistes.

C’est « un immense soulagement », estime Emmanuel Macron, adressant « un message de sympathie à sa famille, à ses proches ».

Soumaïla Cissé, responsable politique malien enlevé il y a six mois, et deux otages italiens, dont un prêtre enlevé au Niger en 2018, ont également été libérés au Mali. Le fils de Sophie Petronin et son neveu, résidant à Andernos, animaient un comité de soutien particulièrement actif en Nouvelle-Aquitaine. Sur la façade de l’hôtel de Région, le conseil régional avait d’ailleurs accroché une photo de l’humanitaire.

La nouvelle de sa libération « constitue un soulagement et une joie immenses pour l’ensemble du Conseil régional, pleinement mobilisé pour rappeler le sort de la dernière otage française, enfant de Nouvelle-Aquitaine », a réagi la Région dans un communiqué.

« Si la Nouvelle-Aquitaine souhaite à l’ensemble de sa famille et de ses proches de trouver la tranquillité et le bonheur auxquels ils aspirent, après quatre années marquées par l’incertitude et la peur, le Conseil régional adresse tout particulièrement à Sophie Pétronin ses vœux les meilleurs pour le futur. »

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. 255 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 350 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 264 visites. 1 commentaire.