Un manifeste appelle à « faire ensemble » pour relancer la culture à Bordeaux
Culture 

Un manifeste appelle à « faire ensemble » pour relancer la culture à Bordeaux

Après de nombreuses réunions, un « collectif citoyen pour les arts et la culture » appelé Forces Vives vient de signer un manifeste. Il demande à la Ville de Bordeaux de les associer à la conception et l’organisation du « Forum des acteurs culturels », annoncé en janvier 2021, et d’inviter d’autres services et collectivités.

« Le paradoxe des situations de crise, c’est qu’elles nous rassemblent », écrivent les artistes et acteurs culturels bordelais dans un manifeste publié ce vendredi sous la bannière Forces Vives. Celle-ci a été amorcée après la démarche de concertation portée par l’Appel des indépendants.

Effectivement, après de nombreuses réunions qu’on pourrait qualifier de crise, mais aussi d’échanges et de témoignages, ils demandent d’une seule voix à faire part de la conception et l’organisation du Forum des acteurs culturels annoncé par la mairie de Bordeaux.

Celui-ci a récemment été fixé pour le mois de janvier 2021 si on en croit l’annonce lors du conseil municipal ce mardi de Dimitri Boutleux, adjoint au maire de Bordeaux chargé de la Création et des expressions culturelles.

« Fruit des crises structurelles, territoriales puis sanitaires de l’art et de la culture en 2020, le présent manifeste est autant un appel au rassemblement, à la solidarité qu’à la co-construction par les artistes, actrices et acteurs pour l’émergence d’une ère nouvelle de l’art et la culture à Bordeaux et dans sa Métropole », explique le manifeste.

« Ainsi, dans un état d’esprit à la fois d’indépendance et de pleine implication, nous demandons à la Ville de Bordeaux que les actrices et acteurs culturel.les ainsi que les artistes du territoire métropolitain soient associé.es à la conception et l’organisation de ce Forum des acteurs culturels afin de définir, ensemble, leur ordre du jour et leurs thématiques, et mettre en œuvre les modalités de discussion et les aspects opérationnels de leur tenue. »

Nouvelle ère

Citant des « micro-annonces successives qui viennent encore davantage fragiliser nos activités » lors de la crise sanitaire, mais rappelant également « des problématiques aux racines plus profondes », ce collectif souhaite que soient prises en considération des questions qui relèvent de la politique culturelle locale, mais également nationale. Ainsi il invite à élargir le spectre des intervenants :

 « Il nous semble, en particulier, important et emblématique, qu’au-delà de la Direction des Affaires Culturelles, d’autres services et élu.es de la Ville et de la Métropole y soient associé.es : solidarités, urbanisme résilient, habitat, économie sociale et solidaire, nature en ville, défi climatique, politique de la ville… Et que ce temps d’échange et de co-construction soit mené en concertation avec l’ensemble des partenaires publics du territoire, Département, Région, État. »

Le manifeste prend ainsi au pied de la lettre un courrier daté du 17 juin 2020 signé par le candidat Pierre Hurmic, aujourd’hui maire de Bordeaux, qui promet de « coécrire le projet de mandature et mettre les acteurs locaux au cœur de la politique culturelle de la ville ». Ses signataires, une soixantaine à ce jour, attendent « une nouvelle ère pour la création et les expressions culturelles » à Bordeaux, « puisse-t-elle permettre à cette ville de devenir autant une vitrine qu’un réel vivier pour nos artistes et nos citoyens ».

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Rassemblement en mémoire de l’enseignant assassiné ce dimanche à Bordeaux

par La Rédaction. 1 498 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’appli « Tous anti-Covid » pour tous les étudiants en santé de Bordeaux ?

par Simon Barthélémy. 558 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Philippe Poutou, héros d’un clip rock de The Hyènes

par La Rédaction. 1 704 visites. Aucun commentaire pour l'instant.