Enquêtes et actualités gavé locales

Un incendie criminel ravage les cabanes des sans-abri quai Sainte-Croix

Un différend entre deux occupants est à l’origine de ce règlement de compte. Aucun blessé n’est à déplorer.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Un incendie criminel ravage les cabanes des sans-abri quai Sainte-Croix

Ce mercredi matin vers 8h30, un incendie a ravagé le campement provisoire installé quai Sainte-Croix à Bordeaux. Suite à un différend, l’un des occupants aurait volontairement mis le feu à une cabane qui s’est ensuite propagé à toutes les autres. L’incendie a été rapidement maitrisé par les pompiers et aucun blessé n’est à déplorer.

« L’auteur de cet acte est en garde à vue, explique Harmonie Lecerf, adjointe en charge de l’accès aux droits et des solidarités à la mairie de Bordeaux. Nous avons proposé aux trois personnes qui étaient sur place cette nuit d’être relogées à la salle Gouffrand. »

Le campement réduit en cendres Photo : Rue89 Bordeaux

Dans un communiqué publié à la mi-journée, Estelle Morizot de La Maraude du Cœur et Cécilia Fonseca pour les Gratuits Gironde Solidarité apportent des précisions et évoquent « une mauvaise utilisation par l’un des bénéficiaires d’une bouteille de gaz, en situation de conflit personnel avec son voisin de cabane ».

« Nous sommes tous très tristes et affectés par cette fin d’un dispositif qui a été bénéfique et efficace pour de nombreux bénéficiaires en termes d’insertion et de soins », ajoutent-elles.

Le campement, derrière le fronton du quai des Sports à Saint-Michel, a été installé début janvier 2021, après une autorisation de la mairie de Bordeaux, par les deux associations comme solution provisoire pour la mise à l’abri des sans-abri en grande marginalité. L’installation avait rapidement essuyé de nombreuses critiques.


#Grande marginalité

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


« On préfère compter les cabanes quai Sainte-Croix que les sans-abri morts de froid »
Ils ouvrent la porte du « logement d’abord » aux sans abri dans l’agglo de Bordeaux
Plus d'options