Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
691 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Décès de Jean-Louis David, ancien adjoint d’Alain Juppé et conseiller départemental

Jean-Louis David n’est plus. L’ancien adjoint d’Alain Juppé, et conseiller départemental de la Gironde est décédé à l’âge de 69 ans. « La maladie a eu le dernier mot, tôt ce dimanche matin du 16 mai 2021 » écrit sur Facebook sa binôme sur le canton Bordeaux 2, Laurence Dessertine. Figure de la politique locale, Jean-Louis David …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Décès de Jean-Louis David, ancien adjoint d’Alain Juppé et conseiller départemental

Jean-Louis David n’est plus. L’ancien adjoint d’Alain Juppé, et conseiller départemental de la Gironde est décédé à l’âge de 69 ans. « La maladie a eu le dernier mot, tôt ce dimanche matin du 16 mai 2021 » écrit sur Facebook sa binôme sur le canton Bordeaux 2, Laurence Dessertine.

Figure de la politique locale, Jean-Louis David est élu pour la première fois en 1989 dans l’équipe de Jacques Chaban-Delmas où il est chargé du développement des Maisons de quartier. Il devient ensuite un homme-clé de la mandature d’Alain Juppé, en charge notamment des délicats dossiers du stationnement ou de la sécurité. Il est aussi maire adjoint du quartier Saint-Augustin.

Après trente ans dans la majorité municipale, il quitte ses fonctions d’adjoint en novembre 2019 « en désaccord avec les orientations de la campagne de Nicolas Florian » et se rapproche du candidat marcheur Thomas Cazenave. En décembre 2018, il avait quitté les Républicains après l’élection de Laurent Wauquiez à la tête du mouvement. 

Hommages

Sur les réseaux sociaux, les hommages et les réactions à un « élu de proximité » se multiplient.

Le maire de Bordeaux Pierre Hurmic souligne son « dévouement » et la perte d’ « un élu de grande qualité ». Quant à Thomas Cazenave, il fait part d’une « profonde émotion et tristesse ». Alexandra Siarri rend hommage « par delà les combats politique à cet élu engagé », Fabien Robert salue un élu « infatigable » et Nicolas Florian « son engagement dans la vie associative et municipale ».

De côté du Conseil départemental, le président Jean-Luc Gleyze reconnait à l’élu de son opposition (depuis 2008) « son sens de la proximité, sa liberté d’opinion et son engagement fidèle vis-à-vis des habitants de Saint-Augustin qu’il représentait ». Matthieu Rouveyre « garde le souvenir de quelqu’un qui a toujours été très sympathique ».

Jacques Breillat, élu départemental de l’Union de la Droite et du Centre, garde « de lui le souvenir d’un homme de cœur et d’action, d’un homme combatif et engagé pour le bien commun ».


#Disparition

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options