Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Décès de Jean-Louis David, ancien adjoint d’Alain Juppé et conseiller départemental
Hommage 

Décès de Jean-Louis David, ancien adjoint d’Alain Juppé et conseiller départemental

par La Rédaction.
Publié le 16 mai 2021.
Imprimé le 07 décembre 2021 à 00:38
1 834 visites. 1 commentaire.

Jean-Louis David n’est plus. L’ancien adjoint d’Alain Juppé, et conseiller départemental de la Gironde est décédé à l’âge de 69 ans. « La maladie a eu le dernier mot, tôt ce dimanche matin du 16 mai 2021 » écrit sur Facebook sa binôme sur le canton Bordeaux 2, Laurence Dessertine.

Figure de la politique locale, Jean-Louis David est élu pour la première fois en 1989 dans l’équipe de Jacques Chaban-Delmas où il est chargé du développement des Maisons de quartier. Il devient ensuite un homme-clé de la mandature d’Alain Juppé, en charge notamment des délicats dossiers du stationnement ou de la sécurité. Il est aussi maire adjoint du quartier Saint-Augustin.

Après trente ans dans la majorité municipale, il quitte ses fonctions d’adjoint en novembre 2019 « en désaccord avec les orientations de la campagne de Nicolas Florian » et se rapproche du candidat marcheur Thomas Cazenave. En décembre 2018, il avait quitté les Républicains après l’élection de Laurent Wauquiez à la tête du mouvement. 

Hommages

Sur les réseaux sociaux, les hommages et les réactions à un « élu de proximité » se multiplient.

Le maire de Bordeaux Pierre Hurmic souligne son « dévouement » et la perte d’ « un élu de grande qualité ». Quant à Thomas Cazenave, il fait part d’une « profonde émotion et tristesse ». Alexandra Siarri rend hommage « par delà les combats politique à cet élu engagé », Fabien Robert salue un élu « infatigable » et Nicolas Florian « son engagement dans la vie associative et municipale ».

De côté du Conseil départemental, le président Jean-Luc Gleyze reconnait à l’élu de son opposition (depuis 2008) « son sens de la proximité, sa liberté d’opinion et son engagement fidèle vis-à-vis des habitants de Saint-Augustin qu’il représentait ». Matthieu Rouveyre « garde le souvenir de quelqu’un qui a toujours été très sympathique ».

Jacques Breillat, élu départemental de l’Union de la Droite et du Centre, garde « de lui le souvenir d’un homme de cœur et d’action, d’un homme combatif et engagé pour le bien commun ».

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Trois immeubles, dont un risquant de s’effondrer, évacués à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 325 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un sapin en verre, des illuminations LED et des animations gratos pour Noël à Bordeaux

par Victoria Berthet. 3 265 visites. 5 commentaires.

Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Gironde, le port du masque de nouveau obligatoire à Bordeaux

par Victoria Berthet. 1 955 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×