Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Les lieux culturels de Bordeaux Métropole qui rouvrent le 19 mai… et ceux qui préfèrent attendre
Culture 

Les lieux culturels de Bordeaux Métropole qui rouvrent le 19 mai… et ceux qui préfèrent attendre

par Walid Salem.
Publié le 17 mai 2021.
Imprimé le 25 juin 2021 à 08:50
8 112 visites. 1 commentaire.

Certains sont dans les starting-blocks pour la date de réouverture le 19 mai. D’autres préfèrent attendre juin « pour de meilleures conditions ». Musées, galeries, cinémas, salles de spectacles ou de concerts se préparent à accueillir leurs publics. Sélection de lieux qui sera mise à jour selon les informations reçues.

La deuxième phase du plan de déconfinement démarre ce mercredi 19 mai 2021 et se veut un début de retour à la vie normale. L’allègement des restrictions se met donc en place alors que la pandémie du coronavirus ralentit et que la campagne de vaccination s’intensifie.

Ce mercredi, le couvre-feu est décalé à 21h contre 19h auparavant (au-delà, une attestation reste nécessaire pour justifier son déplacement) et les rassemblements de plus de 10 personnes sont autorisés, contre 6 auparavant. Le public est de retour dans les stades et les restaurants des hôtels rouvrent pour les clients qui y séjournent. Les commerces dit non-essentiels (dont les centres commerciaux) rouvrent, ainsi que les terrasses des bars, cafés et restaurants.

Le 19 mai marque aussi la réouverture des lieux culturels comme les musées, monuments, cinémas, théâtres et salles de spectacle. A Bordeaux, voici le point sur les programmes. A savoir que le pass sanitaire est demandé pour des rassemblements de plus de 1000 personnes (ce qui n’est pas le cas de ce qui va suivre).

Côté scènes

Qui repart illico ?

Scène nationale Carré-Colonnes
La réouverture se fait au grand air, avec la suite des « Semis de Printemps » du mois de mars dernier, avec la compagnie associée Opéra Pagaï. « Nous avons récolté 555 pots ensemencés, qui aujourd’hui n’attendent plus que d’être replantés » explique la communication du théâtre, et c’est tout le projet de cette deuxième étape appelée « Les Plantations de mai » qui se tient du 18 au 21 mai en fin de journée/début de soirée.

TnBA
« On commence le jour même » répond Catherine Marnas bien avant la fin de la question. Emballée par le succès de son festival Focus, elle annonce la reprise du TnBA illico le jour de la réouverture des salles, le 19 mai. Ce mercredi, « Un Ennemi du peuple » dans la grande salle Vitez, est le premier de quatre spectacles parmi lesquels on retrouve le très poétique « Falaise », et « X », la dernière création du collectif Os’o.

« X » du Collectif Os’o (© Mathieu Gervaise)

Le Rocher de Palmer
Le fameux Rocher de Cenon promet « un ou deux concerts » avant le 9 juin en salle 650 (réduite à 200 places, comme l’exige la mesure sanitaire d’une jauge limitée à 35% de la capacité du lieu)… « sans aucune certitude toutefois ». Cependant, des premiers concerts confirmés seront hors les murs, au théâtre Trianon de Bordeaux, le 9 et 10 juin avec le guitariste Thibault Cauvin, puis à Eysines, le 10 juin avec Bertrand Belin. A noter une journée spéciale le 20 juin avec l’association SOS Méditerranée autour de la projection du film « Numéro 387 ».

L’Opéra de Bordeaux
Pour l’instant, au niveau lyrique, c’est le chef d’œuvre de Bizet, « Carmen », qui sera donné dès le 30 mai à l’Auditorium, initialement prévu en version scénique au Grand-Théâtre. Le spectacle sera joué en deux formats : une version courte sans entracte (1h) « Carmen, l’essentiel », avec 3 représentations les 31 mai (réservé au personnel hospitalier), les 2 et 3 juin à 19 h. La version intégrale avec entracte (2h45) aura 7 représentations du 5 au 12 juin.

Théâtre des Quatre Saisons
Le théâtre de Gradignan reprend avec deux concerts « pour clôturer la saison ». « Il y a quelques jours encore, nous pensions que ces soirées se dérouleraient à huis clos mais la nouvelle est arrivée : nous allons pouvoir entrouvrir nos portes et nous réunir de nouveau ! » Le jeudi 20 mai, rendez-vous donc à 19h avec Vadym Makarenko et l’Orchestre du PESMD (Pôle d’Enseignement Supérieur de Musique et de Danse de Bordeaux) sous le direction de Laurent Gignoux. Le mardi 25 mai, le Quatuor Modigliani, nouveau directeur artistique de « Quatuors à Bordeaux » et du festival « Vibre ! », invite le célèbre Quatuor Artémis pour un concert à 19h.

Qui repart plus tard ?

Krakatoa
« Nous avons pris la décision de rouvrir nos portes à partir du 10 juin afin de vous accueillir dans de meilleures conditions que celles proposées par le gouvernement sur le mois de mai et pour avoir le temps de promouvoir nos concerts », écrit l’équipe du Krakatoa sur sa page Facebook. Dès le 10 juin, The Hyènes sont à voir en accoustique. Les concerts seront assis, distanciés et respecteront le protocole sanitaire en vigueur (masques, groupes de 6 personnes max, placement en salle). A noter que le concert d’Altin Gün est reporté au 26 septembre et celui de Girls in Hawaii est annulé.

Rock School Barbey
Le lieu occupé par le collectif Bordeaux Occupation 2021 compte reprendre le 9 juin avec les Bordelais MamaKilla et W!zard dans le cadre de une série de concerts Support Your Local Scene. Des négociations sont en cours entre la direction et les occupants.

Le Glob Théâtre
Le lieu de la rue Joséphine à Bordeaux étant en chantier, le Glob Théâtre a opté pour une programmation hors les murs. A noter, « 3300 tours » de la compagnie Ouvre le chien de Renaud Cojo qui se tient le 24 et 25 juin à la Salle des fêtes du Grand Parc dans le cadre de la saison culturelle Ressources [voir encadré].

La Manufacture
La Manufacture CDCN ouvrira de « manière graduelle et raisonnée ». A Bordeaux, quelques sorties de résidences sont réservées aux professionnels et d’autres spectacles ouverts au public sont prévus chez des partenaires. La Manufacture accueillera les premières représentations le 8 juin dans le cadre du festival Trente/Trente, puis le 11 juin dans le cadre de Chahuts… Auront lieu ensuite des pièces de compagnies bordelaises (cie Dromosphère, Les limbes, Hors Série, Laura Bazalgette), ou issues de la région Nouvelle-Aquitaine (La Cavale), de notre artiste associée Marcela Santander Corvalan, d’artistes nationaux (Jérôme Bel) et internationaux (Trajal Harell et Cassiel Gaube).

Qui ne repart pas ?

Echappée belle
Il devait se dérouler du 3 au 6 juin, mais la mairie de Blanquefort et la Scène nationale Carré-Colonnes ont décidé conjointement d’annuler pour la deuxième année consécutive le festival Échappée Belle. Un communiqué précise : « En effet en dépit des annonces gouvernementales de déconfinement progressif et des différents scénarios élaborés par les équipes de la Scène nationale et de la Ville, les conditions ne sont toujours pas réunies et les règles deviennent totalement incertaines pour pouvoir accueillir sereinement les artistes, leurs spectacles et bien entendu nos spectateurs. »

« Ressources » du 10 juin au 10 août

La saison culturelle de Bordeaux en 2021 aura pour titre « Ressources » (au lieu de « Bienvenue ! »). Elle se déroulera en deux temps : un premier temps en juin qui s’articulera autour de la réouverture des musées et des expositions, et un second temps au mois de juillet, avec le démarrage des festivals et spectacles permettant aux Bordelais de se retrouver autour d’une cinquantaine de propositions artistiques.

Cette édition se veut comme un appui à la relance pour les acteurs culturels et met à l’honneur, à travers des cartes blanches, des aides accrues à la production et à la création, « les forces vives locales, à travers des créations et des initiatives artistiques qui proposent à chacune et chacun de re-vivre la ville autrement, et collectivement ». Ainsi 35 propositions ont été retenues à travers un appel à projets. On retrouvera, entre autres, Zebra3, collectif Cancan, Les souffleurs commandos poétiques… ainsi que des propositions dans le cadre du festival Chahuts et un festival Pulsations « augmenté ».

Des artistes nationaux et internationaux seront également conviés et leurs noms dévoilés prochainement. Le nom de l’extravagante artiste d’origine martiniquaise Vava Dudu est dans les tuyaux.

« The Doldrums », l’installation de Samara Scott dans la nef du Capc est visible jusqu’à dimanche 23 mai (WS/Rue89 Bordeaux)

Côté expos

CAPC musée
Plus que 5 jours, à partir du 19 mai, pour voir l’installation « The Doldrums » de Samara Scott dans la nef, ainsi que l’exposition « Permanente » de Caroline Achaintre (jusqu’au dimanche 23 mai). Dans les galeries, « Le Tour du jour en quatre-vingts mondes » est visible jusqu’en février 2022. Du 10 juin au 29 août 2021, « Tout doit disparaître » est l’exposition qui affichera des artistes de la collection du CAPC (Caroline Achaintre, Virginie Barré, Alicia Framis, Keith Haring, Laurent Le Deunff, Nicolas Milhé, Présence Panchounette et Takako Saito) dans dix vitrines du centre-ville (Centre Commercial Saint-Christoly, Centre Mériadeck, Vitrine des Essais).

Arc en rêve
Le centre d’architecture repart avec l’exposition « Fabriquer des lieux » consacrée à l’œuvre de l’agence taïwanaise Fieldoffice Architects fondée par Huang Sheng-Yuan. Celle-ci est visible dans la grande galerie jusqu’au 12 septembre 2021. Tandis que la galerie blanche, accueille jusqu’au 29 août l’exposition « Proto-habitat, fabriquer autrement, du prototype à l’habiter ». Arc en rêve propose dès le mois de juillet une rencontre dans le cadre de la saison culturelle « Ressources » en préambule de l’exposition Arboretum (à partir du 23 septembre). « Arbre à palabres » est une conversation qui aura lieu sous un arbre au Jardin botanique avec Philippe Rahm, architecte, Liliana Motta, artiste ethnobotaniste et Emanuele Coccia, philosophe.

Musée des Beaux-Arts
Le musée rouvre ses portes au public le 19 mai à 11h avec l’exposition « British Stories ». Cette première étape d’une « Année britannique » présente la peinture britannique des XVIIIe et XIXe siècles jusqu’au 19 septembre. Le 10 juin, la deuxième étape sera l’exposition « Absolutely Bizarre ! Les drôles d’histoires de l’École de Bristol (1800-1840) » à la Galerie des Beaux-Arts.

Musée des Arts Décoratifs et du Design
Mercredi 19 mai à partir de 11h également, l’exposition « Flashback, lumière sur les récentes acquisitions du madd-bordeaux » présente une sélection de plus de 80 pièces d’arts décoratifs et de design et dévoile les acquisitions de ces dernières années. L’occasion de découvrir ou redécouvrir des pièces de grands noms du design tels que Ron Arad, Olivier Gagnère, Ettore Sottsass, ou Martin Szekely.

Les Arts au mur
L’exposition « Demeure » de Ladislas Combeuil est prolongée jusqu’au 16 juin. Autour de l’exposition, des temps forts sont annoncés pour le week-end Musée Télérama, le 29 et 30 mai.

Château Lescombes
Comme tous les lieux culturels de la ville d’Eysines, le Château Lescombes reprend l’exposition de Noël Cuin, « Un trajet de reflet ». L’artiste bordelais montre un ensemble représentatif de son travail lequel, même si vous l’avez vu sur la très réussie visite 3D, mérite une « réelle » déambulation dans le cadre champêtre du lieu.

Les Bassins de lumières
Les nouvelles expositions « Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée » et « Yves Klein, l’infini bleu » en journée et, pour rattraper le temps perdu des confinements, « Gustav Klimt, d’or et de couleurs » et « Paul Klee, peindre la musique » sont toujours visibles en soirée (18h15 à 20 h).

Metavilla
Du 11 juin au 10 juillet, se tient l’exposition « Enoch (réactivation 2011) » de Jean-Paul Thibeau à la galerie Métavilla. Elle est présentée en parallèle à l’exposition du capc « Le tour du jour en 80 mondes » où est exposée la version de « Enoch » réalisée en 1978 par l’artiste.

Tinbox
Installée place Saint-Projet jusqu’au 26 mai, la Galerie Tinbox accueille place Saint-Projet l’exposition « Good Memories » de Catherine Arbassette. C’est la première d’une trilogie avec deux expositions qui vont suivre de Carole Lataste et d’Oscar Lopez, jusqu’au 20 juin. Si la galerie mobile fait partie de cette liste, il faut savoir qu’elle n’avait jamais cessé son activité et même été parfois le seul espace artistique en activité.

Les cinémas aussi

Difficile de faire le tour des lieux culturels sans parler cinéma. L’Utopia remet ses projecteurs en route et la programmation du 19 mai au 1er juin est déjà disponible. Si, dans un premier temps, pas de nouvelle gazette éditée, « le temps de remettre la machine en route », toute l’information sur les horaires et les films est en ligne (site internet et réseaux sociaux).

Le cinéma Le Festival à Bègles et Jean-Eustache à Pessac sont également de la partie. A noter que les mesures sanitaires seront appliquées comme dans les salles de spectacles : port du masque obligatoire à partir de 11 ans dans le hall, dans les salles (pendant toute la durée de la séance) et les toilettes ; gel hydroalcoolique à disposition ; distanciation sociale dans les files d’attentes ; espacement d’un fauteuil vide entre chaque spectateur ou groupe familial.

Article actualisé le 19/05/2021 à 11h20 : Article mis à jour selon les dernières informations reçues
L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Un nouvelle étape franchie pour le Pont Simone-Veil

par Kenza Soares El Sayed. 1 030 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

SOS Racisme Gironde alerte sur un climat délétère autour de la campagne électorale

par Victoria Berthet. 623 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le passage piéton arc-en-ciel à Bordeaux vandalisé et repeint en bleu-blanc-rouge

par La Rédaction. 4 134 visites. 4 commentaires.
×