Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
En Nouvelle-Aquitaine, une appli pour covoiturer les fêtards qui ont pris une caisse
Brèves 

En Nouvelle-Aquitaine, une appli pour covoiturer les fêtards qui ont pris une caisse

par La Rédaction.
Publié le 5 juillet 2021.
Imprimé le 20 septembre 2021 à 12:29
265 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Trouve ton Sam » permet de mettre en relation les personnes pour covoiturer en toute sécurité et éviter les risques d’accidents liés à l’alcool.

La préfecture de Nouvelle-Aquitaine lance l’application « Trouve ton Sam » afin de mettre en relation dans les lieux de sortie des personnes souhaitant covoiturer en toute sécurité. L’objectif est de réduire les risques liés à l’alcool au volant, en cause dans 544 accidents corporels en 2020 dans la région.

« L’accidentalité lors des retours de soirée, notamment chez les jeunes, reste trop élevée d’année en année, estime la préfecture. En 2020 en Nouvelle-Aquitaine, dans 14% des accidents corporels (soit 544 accidents) au moins un conducteur était alcoolisé (au-delà du seuil légal). Ces accidents ont fait 77 tués et 706 blessés. »

Pour prévenir ces drames, « Trouve ton Sam » doit permettre, en quelques clics sur son smartphone, de trouver un conducteur sobre, prêt à mettre gratuitement à disposition une ou plusieurs places dans sa voiture.

« En indiquant sa destination, il permet au(x) fêtard(s) qui ne serai(en)t pas en état de conduire de rentrer chez eux en toute sécurité. De la même façon, un fêtard qui souhaite rentrer en toute sécurité, peut faire une recherche pour trouver son Sam sur son trajet, qui prendrait la bonne direction à l’issue de la soirée. »

Discothèques ou charentaises

Alors que les discothèques et autres lieux de nuit s’apprêtent à rouvrir leurs portes, les fêtards peuvent ainsi choisir dans un menu déroulant, établi département par département, leur point de départ – par exemple, en Gironde, depuis le Monseigneur, le Gibus, le Studio 21…

« Cette liste est vouée à être enrichie au fil du temps, selon les différents partenariats locaux, l’ouverture de lieux, etc., précise à la préfecture jointe par Rue89 Bordeaux. Les établissements choisis en priorité sont les boîtes/bars de nuit, ayant des horaires d’ouverture plus large que les horaires de circulation des principaux transports en commun, mais nous aimerions à terme intégrer plus d’établissements. »

C’est la préfecture de la Charente-Maritime qui en 2019 avait mis en place ce dispositif, désormais étendu à toute la Nouvelle-Aquitaine (sauf pour l’heure les Landes et les Pyrénées-Atlantique). La crise sanitaire n’avait malheureusement pas permis d’évaluer l’efficacité de l’expérience charentaise, conçue pour les grands festivals estivaux.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 223 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 073 visites. 3 commentaires.

Nouvelle dégradation du passage piéton arc-en-ciel à Saint-Genès

par La Rédaction. 1 232 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×