Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Stationnement à Bordeaux : ce qui va changer en 2022
Brèves 

Stationnement à Bordeaux : ce qui va changer en 2022

par Victoria Berthet.
Publié le 31 décembre 2021.
Imprimé le 08 février 2023 à 20:53
4 235 visites. 1 commentaire.

À compter du 1er janvier, la Ville de Bordeaux met en place de nouvelles modalités relatives au stationnement. Parmi elles : un nouveau site web pour les abonnés et des véhicules équipés de caméras pour contrôler le stationnement payant.

Nouveau site web, mise en place de voitures « flasheuses » pour contrôler le stationnement payant et vérifier les cartes d’invalidité… À compter du 1er janvier 2022, la mairie de Bordeaux met en place de nouvelles modalités liées au stationnement.

Un nouveau site Internet

Exit le site bordeaux.easypark.net qui sera remplacé par monstationnement.bordeaux.fr. Il sera accessible dès le 31 décembre à 18h. Pour les abonnés de la plateforme Easypark, le basculement vers le nouveau site se fera automatiquement.

Le nouveau site permettra la gestion des abonnements résidents et professionnels. Concernant ces derniers, l’abonnement sera ouvert « à tous les professionnels disposant d’un local à Bordeaux, dans la limite d’un abonnement pour un véhicule de la société ». Les abonnements se règleront en ligne à la journée, au tarif de 1,50 euros. Les professionnels sédentaires auront, eux, « droit à un abonnement sur la zone de résidence de leur local ».

Changement de contrôle du stationnement payant

La nouvelle méthode de contrôle du stationnement payant par Lecture automatique des plaques d’immatriculation (LAPI) va être mise en place en janvier 2022. Ce dispositif permet à des voitures équipées de caméras de flasher les plaques d’immatriculation des véhicules stationnés. Les images sont ensuite transmises dans un centre de contrôle et analysés par les agents, anciennement à pied. 1 500 véhicules pourront ainsi être « flashés » en une heure. La mairie assure, elle, que la fréquence des contrôles restera inchangée.

Les voitures flasheuses entrent en jeu début janvier 2022 (WS/Rue89 Bordeaux)

Contrôle des cartes d’invalidité

L’autre changement avec la mise en service de ce nouveau site web et du système LAPI concerne les personnes titulaires d’une carte mobilité inclusion stationnement (CMI). La carte d’invalidité posée sous le pare-brise ne suffira plus. Les personnes concernées sont invitées à s’enregistrer auprès de la Mairie de Bordeaux, afin que leur abonnement PMR soient automatiquement identifiés par le système LAPI.

Pour les utilisateurs occasionnels ou non enregistrés, un ticket de stationnement occasionnel devra être retiré à l’horodateur ou sur le monstationnement.bordeaux.fr. Dans ce cas, la carte CMI devra être placée derrière le pare-brise car une vérification sera effectuée par un agent.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Victoria Berthet
Journaliste, diplômée de l'IJBA. Du terrain, des faits et de la nuance.

En BREF

Pesticides : 28 députés, dont Loïc Prud’homme, veulent que l’État impose une analyse complète de leur toxicité

par Charlotte Toublanc. 211 visites. 3 commentaires.

« Il faudra nous passer dessus », prévient un front d’élus anti-LGV réunis à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 759 visites. 3 commentaires.

Bègles se propose pour expérimenter la légalisation du cannabis en France

par La Rédaction. 1 190 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×