Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Où le stationnement payant va-t-il être étendu à Bordeaux ?
Société 

Où le stationnement payant va-t-il être étendu à Bordeaux ?

par La Rédaction.
Publié le 7 février 2022.
Imprimé le 07 octobre 2022 à 18:15
2 430 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La mairie de Bordeaux « va étendre le stationnement réglementé dans les secteurs ayant recueilli des avis majoritairement favorables » lors de la consultation des riverains, a-t-elle indiqué ce lundi. Le stationnement va ainsi devenir payant à la Bastide, aux Chartrons, sur les boulevards et autour du Parc bordelais, mais pas au reste de Caudéran et à Saint-Augustin.

« Les secteurs des Boulevards, des Chartrons, de Bastide et du Parc bordelais se sont majoritairement prononcés favorablement pour le passage au stationnement réglementé, qui y sera donc mis en œuvre dans les deux prochaines années », a annoncé la mairie de Bordeaux ce lundi 7 février dans un communiqué.

Objectif de la mesure, selon la Ville : « répondre aux problèmes de manque de places, de stationnement gênant, de voitures ventouses, d’encombrement des trottoirs, de sécurité, de pollution ».

2600 personnes ont répondu à l’enquête de la mairie dans les secteurs potentiellement concernés par l’extension du stationnement payant, avec des taux de réponse allant de 7,6% aux Chartrons (445 réponses sur les 6013 foyers enquêtés) à 23% à la Bastide (113 réponses sur les 496).

Dans ces deux secteurs, déjà partiellement concernés par le stationnement réglementé (avec un abonnement pour les résidents), les habitants se sont donc prononcés respectivement à 65% et 59% pour son extension. C’est aussi le cas des riverains des boulevards, qui ont approuvé à 57% le passage au stationnement réglementé, avec un taux de réponse assez faible (10%, soit 256 réponses sur les 2583 foyers enquêtés).

Saint-Augustin contre, Caudéran divisé

Si la participation a été plus forte à Saint-Augustin (20%, soit 652 réponses sur les 3258 foyers enquêtés), ce secteur a fait un choix inverse, et prévisible étant donnée la sensibilité de ses habitants sur ce sujet : 41% se sont prononcés pour la mise en place du stationnement payant 58%, contre.

Même topo dans deux des trois secteurs de Caudéran, où 22%, soit 1168 des 5333 foyers enquêtés, se sont exprimés : le sud et le centre du quartier ont désapprouvé à 58% l’extension du stationnement payant, quand 55% des habitants du secteur nord, « au droit du parc bordelais », s’y sont déclarés favorables.

« La mairie de Bordeaux s’engage à poursuivre la recherche de solutions, en lien avec les habitants, pour les secteurs non intégrés à la programmation », précise la mairie.

Rues de Bordeaux où le stationnement payant est actuellement en vigueur (Capture d’écran/plan.bordeaux.fr)
En vert, les nouveaux secteurs concernés par l’extension du stationnement payant après consultation. En rouge ceux où les habitants l’ont refusé.

Une extension opérée d’avril 2022 à novembre 2023

Dès le 1er avril, une première partie des boulevards, de la barrière Judaïque à la barrière de Pessac, passera au stationnement payant. Une 2e phase des boulevards, de la barrière de Pessac à la barrière de Toulouse, commencera en juin.

A partir d’octobre, ce sera au tour des Chartrons : d’abord le secteur situé entre le nord du Jardin public, le sud du cours de Balguerie et à l’ouest du cours du Médoc, puis celui situé entre le nord de la rue du Jardin public, le sud des quais des Chartrons, l’ouest du cours de la Martinique et l’est du cours du Médoc.

En 2023, le stationnement payant sera étendu au secteur Tregey à la Bastide (en avril) et au reste des boulevards – 3e phase en février de la barrière Judaïque à la barrière du Médoc, 4e et dernière phase de la barrière de Toulouse au pont Simone Veil. Enfin, en novembre, les environs du parc bordelais passeront au stationnement règlementé.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 447 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 619 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 603 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×